fbpx

Apple serait proche de racheter la division modem 5G d’Intel pour un milliard de dollars

Par

le

D’après le Wall Street Journal, Apple pourrait bientôt conclure un accord pour racheter la division modem 5G d’Intel pour un milliard de dollars.

Apple envisage peut-être d’acquérir le marché des modems d’Intel afin de réduire sa dépendance vis-à-vis des autres pour les composants cruciaux nécessaires à ses périphériques. Un nouveau rapport du Wall Street Journal indique que la société a négocié avec le fabricant de puces et est sur le point de signer un accord, qui pourrait être officialisé dès la semaine prochaine si tout se passe bien. Apple est prêt à débourser un milliard de dollars ou plus pour un ensemble de brevets clés et d’ingénieurs talentueux, ce qui pourrait lui donner une bien meilleure position pour fabriquer ses propres puces sans fil, tandis qu’Intel pourrait se concentrer sur l’infrastructure de données.

En avril, Intel s’est retiré du marché des modems 5G, après des années d’investissements lourds qui avaient besoin d’une raison valable pour être poursuivis. Apple utilisait les puces en bande de base de la société dans ses produits comme levier dans un différend entre Qualcomm sur les prix, mais les deux sociétés ont fini par abandonner tous les litiges. Bob Swan, PDG d’Intel, a ensuite cherché à clarifier le repli de la société, affirmant qu’il n’était guère logique de continuer à s’imposer sur un marché difficile s’il perdait son plus gros client, et donc toute chance de réaliser un bénéfice. Du point de vue d’Apple, il était peu probable que Chipzilla fournisse des puces 5G assez tôt pour ses propres projets et a donc été obligé de retourner chez Qualcomm, sans quoi la firme de Cupertino risquerait de prendre trop de retard par rapport au reste du secteur.

A LIRE :  Silicon Valley : un accord à 415 millions de dollars pour le pacte anti-embauche ?

Chose intéressante, les négociations entre Intel et Apple ont débuté il y a près d’un an, alors que l’escarmouche judiciaire avec Qualcomm était toujours en cours. La trêve s’est arrêtée plus tôt cette année, mais depuis que Cupertino a réussi à faire l’impasse sur l’ingénierie 5G d’Intel, il est donc logique de vouloir ramener toute la division. Le moment choisi pour la publication du rapport est également intéressant, car il concorde parfaitement avec un précédent rapport publié ce mois-ci selon lequel Chipzilla avait suspendu la vente de son portefeuille de brevets de modems à la suite d’un « soumissionnaire anonyme » ayant exprimé un intérêt particulier pour les actifs.

Apple a signé un nouveau contrat avec Qualcomm pour utiliser ses puces pour les six prochaines années, voire même celles de Samsung. Toutefois, la société a clairement manifesté son intérêt de disposer de sa propre équipe pour développer des modems en interne et tient également à transférer chacun de ses produits vers des architectures personnalisées, y compris le Mac.

Articles recommandés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉