fbpx

Google Maps lance une nouvelle fonctionnalité qui affiche les radars

Par

le

Google déploie une fonction qui affiche les radars et les limitations de vitesse pour les utilisateurs de Google Maps dans plus de 40 pays différents.

Près de six ans après l’achat de l’application de navigation Waze par Google, l’une des fonctionnalités auparavant réservées à cette dernière semble désormais être un élément de base de Google Maps dans plus de 40 pays du monde.

Google a confirmé à divers médias que sa propre application Maps affichait désormais une superposition de limitation de vitesse, ainsi que des radars fixes et mobiles, sur des cartes de plus de 40 pays, en tant qu’extension de ce qui était auparavant limité à certains marchés.

Un utilisateur de Reddit, par exemple, a signalé au cours de la semaine dernière que les radars étaient désormais visibles dans Google Maps pour les Pays-Bas. De même, un utilisateur sur le même poste a déclaré que l’Espagne montrait maintenant la même chose.

La plupart des nouvelles fonctionnalités que Google a récemment apportées à Maps semblent s’être concentrées sur autre chose que de naviguer d’un point à l’autre. C’est maintenant un couteau suisse virtuel d’une application mobile qui offre tout, de la possibilité de partager des ETA (« Estimated Time to Arrival ») avec des amis et des proches à la possibilité de suivre les mises à jour d’une entreprise comme en s’abonnant à une page Facebook, tout en ayant la possibilité de contacter cette même entreprise. Les avis d’utilisateurs, les photos et les détails commerciaux tels que les adresses et les heures d’ouverture font également de l’application une sorte d’alternative à Yelp.

Néanmoins, les cartes constituent toujours le cœur de l’application et Google a confirmé à TechCrunch qu’il s’agissait désormais de tous les pays où Maps afficherait les radars automatiques. La liste comprend les pays suivants: Australie, Brésil, États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Inde, Mexique, Russie, Japon, Andorre, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Islande, Israël, Italie, Jordanie, Koweït, Lettonie, Lituanie, Malte, Maroc, Namibie, Pays-Bas, Norvège, Oman, Pologne, Portugal, Qatar, Roumanie, Arabie Saoudite, Serbie, Slovaquie, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Tunisie et Zimbabwe. En revanche, la France n’est pas concernée par cette nouvelle fonctionnalité. Il en va de même pour l’Allemagne et la Suisse. En effet, dans ces trois pays, il est interdit de signaler l’emplacement des radars.

Articles recommandés