fbpx

Les robots de livraison arrivent dans l’Etat de Washington

Par

le

Les robots de livraison autonomes seront bientôt autorisés sur les trottoirs de l’État de Washington.

L’État de Washington est devenu le huitième État américain à autoriser des robots de livraison personnels sur les trottoirs après que le gouverneur Jay Inslee a signé un accord avec l’entreprise Starship Technologies, créant ainsi un cadre permettant de réglementer les dispositifs de livraison personnels à travers l’Etat.

Les entreprises privées ont fortement insisté au niveau des États dans le cadre d’une campagne visant à ouvrir la voie à la livraison robotisée. Starship Technologies, un fournisseur de technologies et de services spécialisé dans les livraisons autonomes, a aidé à mener cette campagne.

« Nous voudrions remercier la représentante Shelley Kloba, le sénateur Marko Liias et le gouverneur Jay Inslee pour leur soutien à ce projet de loi », a déclaré Lex Bayer, PDG de Starship Technologies, dans un communiqué. « Ils apprécient la manière dont la technologie façonnera notre avenir et l’impact positif que les robots de livraison auront sur la population de Washington, les entreprises locales et l’environnement. Nous sommes impatients de devenir un élément précieux de la communauté. »

Les promoteurs de robots de livraison préconisent une réduction de la congestion et de la pollution (les robots étant principalement électriques). Les robots naviguent de manière autonome sur les trottoirs, évitent les obstacles et cartographient leur environnement en combinant vision par ordinateur, GPS et machine learning.

Pour les entreprises locales, il existe également un avantage concurrentiel potentiel. Des services tels que Starship peuvent être utilisés par des magasins locaux qui n’auraient autrement pas d’infrastructure de livraison, ce qui pourrait les aider à reprendre l’avantage des géants de la distribution comme Amazon.

Mais les sceptiques s’empressent de dire que les robots vont prendre trop de place sur les trottoirs. Il n’y a pas eu d’incident majeur de sécurité impliquant des robots de livraison et des piétons, mais certains craignent que laisser des robots circuler sur des allées urbaines pourrait provoquer des accidents.

Jusqu’à présent, les partisans des robots de livraison semblent progresser régulièrement. Les États qui ne légifèrent pas activement sur les dispositifs de livraison personnels risquent d’être pris au dépourvu. La Virginie a été le premier État à adopter une loi laissant une ouverture aux robots de livraison en 2017.

L’Idaho, le Wisconsin, la Floride, l’Ohio, l’Utan et l’Arizona ont emboîté le pas.

Articles recommandés