fbpx

ProtonMail : un service de messagerie chiffré suisse

le

ProtonMail, le service de messagerie crypté lancé en 2014 par une campagne Indiegogo suscite un intérêt croissant. Voici une présentation du service.

La vie privée est un élément qui revient souvent lorsqu’on parle d’internet, car les gouvernements semblent parfois déterminés à saper le droit de leurs citoyens afin d’y avoir accès pour de nombreuses raisons.

Pour le public, les récits révélant les relations privilégiées que Google, Microsoft et Yahoo entretiennent avec la NSA et d’autres services de sécurité ne font que renforcer leurs préoccupations quant au fait que tout ce qu’ils font en ligne est lu par des tiers à des fins néfastes.

ProtonMail est l’antidote supposé des systèmes de messagerie compromis. Un service de messagerie où toutes les communications peuvent être cryptées et les messages peuvent même s’autodétruire.

ProtonMail, C’est quoi ?

ProtonMail est une messagerie web chiffrée créée en 2013 au CERN par Jason Stockman, Andy Yen et Wei Sun. Le service de messagerie se démarque d’autres services gratuits comme Gmail et Outlook.com par le fait qu’il est automatiquement chiffré, sans que l’utilisateur ait besoin de quelque connaissance pour que cela soit mis en place. Le service s’utilise donc aussi simplement que tout autre service, en garantissant un très haut niveau de confidentialité.

ProtonMail est géré par Proton Technologies AG, société basée dans le canton de Genève en Suisse. Ses serveurs sont situés à deux endroits en Suisse, hors des juridictions des États-Unis et de l’Union européenne.

Alors, comment fonctionne ProtonMail ?

Tout comme n’importe quel service de messagerie classique. Rendez-vous sur leur site Web, créez un compte et hop, ça y est. Précisons que l’offre gratuite est soumis à certaines restrictions. Vous ne disposez que de 500 Mo de stockage et ne pouvez envoyer que 150 messages par jour. Cela est déjà très intéressant mais si vous souhaitez plus d’espace, vous pouvez passer au forfait Plus pour 4,00 €par mois, afin d’obtenir 5 Go de stockage, et la possibilité d’envoyer 1 000 messages par jour, en plus de nombreux autres avantages. (Le site propose également des options de tarification « Visionnaire » et « Entreprise ».)

Une fois que vous avez configuré votre compte, vous l’utilisez exactement comme vous le feriez avec Gmail ou Yahoo. Appuyez sur l’onglet Composer dans le coin supérieur gauche et vous verrez un écran comme celui-ci.

Protonmail

La partie importante ici est l’icône du sablier dans le coin inférieur gauche du menu du nouveau message. C’est là que vous pouvez définir l’heure d’expiration de l’e-mail, pour le nombre de semaines, de jours ou d’heures de votre choix. Une chose à noter est que le minuteur commence après l’envoi du courrier électronique, et non après son ouverture. De plus, cela ne fonctionne que pour les messages de ProtonMail à ProtonMail. Ainsi, si vous envoyez des messages à un compte Gmail, ils ne seront pas supprimés.

ProtonMail

Cependant, il est possible d’envoyer des messages à des utilisateurs autres que ProtonMail tout en les cryptant. Il suffit de cliquer sur l’icône de verrouillage à droite du sablier. Il vous sera demandé de créer un mot de passe pour le message. Ce mot de passe correspond à ce que le destinataire entre lors de l’ouverture du message. Il doit être communiqué au destinataire en dehors du courrier électronique car, de toute évidence, il ne pourra pas l’ouvrir sans mot de passe. L’utilisation de cette option en combinaison avec la fonctionnalité de synchronisation / d’autodestruction garantira que le contenu de l’e-mail ne sera conservé sur aucun serveur externe (par exemple, Google) et sera supprimé une fois que ProtonMail l’aura effacé.

ProtonMail propose un VPN

Depuis deux ans, en plus de son service de messagerie, la société propose un service de VPN. Baptisée ProtonVPN, la plateforme propose quatre formules : une gratuite (limitée) et trois payantes.

protonmail vpn

Avec la formule gratuite, vous faites transiter votre connexion Internet via trois pays, vous connectez un appareil à la fois au service et votre vitesse de navigation est limitée. Si vous souhaitez moins de restriction, il faudra débourser 5, 10 ou 30 euros par mois (il y a une remise de 20 % si vous vous abonnez à l’année) suivant la formule choisie.

En plus d’avoir accès à davantage de pays pour faire passer votre connexion, vous pourrez connecter plus d’appareils en même temps au VPN et votre vitesse de navigation sera plus rapide. Vous aurez également droit à des services supplémentaires, comme le mode « Secure Core », qui doit vous protéger en cas de compromission du serveur, et des serveurs Tor.

Articles recommandés