fbpx

WhatsApp bannit des utilisateurs utilisant une version non officielle de l’application

Par

le

Si vous utilisez une application non officielle ou tierce pour accéder à WhatsApp, il est probable que votre compte soit banni temporairement.

Dans une FAQ, WhatsApp a annoncé bannir temporairement les comptes utilisant des versions tierces de l’application de messagerie instantanée, telles que WhatsApp Plus ou GB WhatsApp. La société appartenant à Facebook a déclaré de continuer à utiliser la messagerie, les utilisateurs devront télécharger l’application officielle. Elle indiquait même les étapes à suivre pour revenir à l’application officielle, ainsi que des instructions sur la sauvegarde de l’historique des discussions avant la migration.

Dans un article de FAQ, WhatsApp a déclaré que les versions non officiels de l’application de messagerie sont développées par des tiers lorsque la société ne peut pas valider leurs pratiques de sécurité. Ces applications non officielles violent la clause des conditions d’utilisation de l’application officielle, ajoute la société.

« Si vous avez reçu un message dans l’application qui dit que votre compte est « Temporairement bloqué », cela signifie qu’il est probable que vous utilisiez une version non prise en charge au lieu de l’application WhatsApp officielle », a écrit la société. « Vous devez télécharger l’application officielle pour continuer à utiliser WhatsApp », a noté le message.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le service a fourni des étapes détaillées aux utilisateurs des applications non officielles WhatsApp Plus et GB WhatsApp pour la migration de leurs données vers l’application officielle. « Veuillez noter que nous ne pouvons pas garantir qu’il s’agira d’un transfert réussi de l’historique des discussions, car WhatsApp ne prend pas en charge les applications non officielles », peut-on lire. Si les utilisateurs utilisent une application tierce distincte de celle-ci, il leur est conseillé de sauvegarder l’historique de leurs discussions avant la migration.

Les comptes n’ont pas été bannis de manière permanente, bien qu’il ait été conseillé aux utilisateurs de sauvegarder leurs discussions avant d’effectuer le changement. Si les utilisateurs utilisent l’application officielle WhatsApp et qu’ils sont toujours bannis, la société affirme que c’était parce que l’utilisateur avait enfreint ses conditions d’utilisation. Whatsapp souligne également cet article d’aide qui mentionne que les utilisateurs qui estiment que leur interdiction a été commise par erreur peuvent en appeler de la décision en envoyant un e-mail à l’entreprise.

Articles recommandés