fbpx

L’image finale transmise par Opportunity est un panorama de la surface martienne

Par

le

La Nasa a publié la dernière image capturée par Opportunity, qui offre un panorama exceptionnel sur la surface martienne.

La mission Opportunity sur Mars n’est peut-être plus, mais l’héritage du rover se perpétue dans les précieuses données qu’il a fournies aux scientifiques. La Nasa a maintenant publié la dernière image capturée par Opportunity et offre un panorama époustouflant de la surface martienne.

Le panorama a été créé en assemblant 354 images individuelles prises entre le 13 mai et le 10 juin 2018. Trois filtres différents ont été utilisés via la caméra panoramique d’Opportunity (également connue sous le nom de Pancam), enregistrant différentes longueurs d’onde de lumière: 753 nanomètres infrarouge), 535 nanomètres (vert) et 432 nanomètres (violet). Ces longueurs d’onde ont été combinées pour créer une image 3D qui a ensuite été améliorée afin de montrer la variété de matériaux et de textures de la planète.

« Ce panorama final incarne ce qui a fait de notre rover Opportunity une mission d’exploration et de découverte aussi remarquable »
, a déclaré John Callas, responsable du projet Opportunity, au Jet Propulsion Laboratory à Pasadena, en Californie, dans un communiqué. «À droite du centre, vous pouvez voir le bord du cratère Endeavour s’élever au loin. […] À l’extrémité droite et à celle de gauche, sont visibles le fond de la vallée de la Persévérance et le fond du cratère d’Endeavour, encore vierge et inexploré, attendant les visites de futurs explorateurs. »

Vous pouvez voir une version interactive haute résolution de l’image sur le site Web de la Nasa.

Ce sont les images finales que le robot Opportunity a capturées avant d’être impacté par une violente tempête de poussière qui a éclaté en juin 2018. Dans la version en vraies couleurs de l’image, vous pouvez voir une section en noir et blanc en bas à gauche, où Opportunity n’a pas eu le temps de capturer des images filtrées en violet et vert avant sa mise hors ligne. En tant que véhicule à énergie solaire, le rover dépendait des rayons du soleil pour s’alimenter, lesquels étaient bloqués par la tempête de poussière.

La toute dernière image transmise était une image partielle orientée vers le Soleil, mais ne montrant que l’obscurité alors que la tempête de poussière s’installait. Au revoir, Oppy, et merci de ta contribution à la science.

Articles recommandés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉