fbpx

Après 35 ans chez Sony, Kaz Hirai prend sa retraite

Par

le

Le président Kazuo Hirai, qui a guidé Sony dans des moments difficiles au cours des cinq dernières années, a annoncé son départ à la retraite.

Le président de Sony, Kazuo «Kaz» Hirai, a annoncé sa retraite, mettant ainsi un terme à une carrière de 35 ans au sein de la société japonaise. Hirai a quitté son poste de PDG il y a un peu plus d’un an, cédant le rôle à Kenichiro Yoshida, le directeur financier avec lequel il a orchestré le passage de Sony, fabricant de gadgets perdant de l’argent, à une société rentable centrée sur les composants et l’activité PlayStation.

Hirai quittera son poste de président le 18 juin, mais continuera d’intervenir occasionnellement en tant que « conseiller principal » pour la société à la demande de l’équipe de direction de Sony. «Hirai-san et moi travaillons ensemble sur des réformes de gestion depuis décembre 2013», déclare Yoshida dans un communiqué. « Alors qu’il va prendre sa retraite du président et de notre conseil d’administration, nous attendons avec impatience son soutien de haut niveau à la direction de Sony, qui englobe une vaste gamme d’activités diverses. »

« Depuis que j’ai passé le flambeau du directeur général à Yoshida-san en avril dernier, en tant que président de Sony, j’ai eu l’occasion d’assurer à la fois une transition en douceur et de fournir un soutien à la direction de Sony », a déclaré Hirai dans un communiqué. «Je suis convaincu que tout le monde chez Sony est pleinement aligné sur le leadership fort de Yoshida-san et qu’il est prêt à bâtir un avenir encore plus prometteur pour Sony. En tant que tel, j’ai décidé de quitter Sony, qui fait partie de ma vie depuis 35 ans. Je tiens à exprimer toute ma gratitude à tous nos employés et à toutes les parties prenantes qui m’ont soutenu tout au long de ce voyage. »

Hirai a rejoint la division musique de Sony en 1984, avant de s’installer aux États-Unis pour diriger le marketing du label à l’étranger. Il a rejoint Sony Computer Entertainment en 1995, juste avant le lancement de la première PlayStation, et a finalement succédé à Ken Kutaragi en 2006 à la tête de la section jeux vidéo. En 2012, il a remplacé Howard Stringer au poste de PDG de Sony, à la tête de l’initiative «One Sony» visant à rationaliser les opérations de la société.

Articles recommandés