fbpx

Une étude suggère que la théorie de la Terre plate se propage via Youtube

Par

le

Selon une étude, le service de vidéo en ligne Youtube renforce l’idée que la Terre est plate, notamment à cause des vidéos très populaires disponibles.

Malgré les mesures prises pour contrecarrer les éléments problématiques, YouTube est toujours un foyer de canulars et de fausses informations, un problème qui est devenu si courant que le site a récemment annoncé qu’il modifiait son intelligence artificielle afin d’améliorer sa situation. Mais maintenant, l’ampleur du problème a vraiment été mise au jour, de nouvelles recherches suggérant que le nombre croissant de flat earthers ou platistes peut être attribué aux vidéos de conspiration hébergées sur le site.

Selon Asheley Landrum, professeure adjointe en communication scientifique à la Texas Tech University, sur 30 Flat Earthers interrogés, 29 ont déclaré qu’ils n’avaient pas considéré la Terre comme plate avant de visionner des vidéos promouvant cette théorie sur YouTube. Présentant ses résultats à la réunion annuelle de l’Association américaine pour le progrès de la science à Washington, Landrum a déclaré que la plupart des vidéos étaient recommandées après avoir visionné des clips sur d’autres complots, tels que les théories alternatives du 11 septembre 2001 et les théories de faux alunissage.

L’intérêt de Landrum pour le sujet lui est venu après avoir assisté à la conférence annuelle du mouvement à Raleigh, en Caroline du Nord, en 2017, lors de la plus grande assemblée mondiale de Flat Earthers. Elle s’est de nouveau rendue à la conférence en 2018, qui s’est tenue à Denver, dans le Colorado. Elle y a interviewé un certain nombre de participants. Selon Landrum, ceux qui n’ont pas vu de vidéos youtube ont été convaincu par des membres de leur famille, convaincus eux-mêmes par les vidéos YouTube.

Comme l’explique Guillaume Chaslot, expert en IA, plus tôt ce mois-ci sur Twitter, les vidéos sur la théorie du complot ont tendance à être davantage mises en avant par l’IA de YouTube que les vidéos factuelles, car les plateformes utilisant l’IA deviennent souvent biaisées par de petits groupes d’utilisateurs très actifs. Cela explique pourquoi le chatbot Tay de Microsoft est devenu un cauchemar raciste en moins de 24 heures lorsqu’il a été confié aux utilisateurs de Twitter.

Selon Landrum, YouTube ne fait rien de mal, mais pourrait en faire plus pour protéger les internautes de la désinformation. « Leurs algorithmes facilitent la situation en présentant des informations à des personnes qui y seront plus susceptibles. » Elle a appelé les scientifiques et d’autres créateurs à créer leurs propres vidéos pour contrer les nombreuses vidéos de complot. « Nous ne voulons pas que YouTube regorge de vidéos expliquant toutes les raisons pour lesquelles la Terre est plate. Nous avons besoin d’autres vidéos expliquant pourquoi ces raisons ne sont pas vraies et plusieurs façons de rechercher par vous-même. »

Articles recommandés