fbpx

Les nouveaux emoji de 2019 mettent l’accent sur la représentation du handicap et des personnes à mobilité réduite

Par

le

Un regroupement de nouveaux emoji vient d’être approuvé par le consortium Unicode, ce qui signifie qu’ils seront disponibles sur toutes les plateformes qui choisiront de les prendre en charge.

Dans une optique de plus grande inclusion, les nouveaux emoji de 2019 récemment finalisés s’adressent aux personnes ayant une déficience physique, couvrant les bras et les jambes, la langue des signes et les appareils auditifs, et même la différence entre les fauteuils roulants manuels et motorisés. Le Consortium Unicode a manifestement tenu compte de la proposition faite par Apple l’année dernière de mieux représenter les personnes handicapées, et les nouveaux ajouts Unicode Emoji 12.0 annoncés aujourd’hui reflètent pleinement cette volonté. Il existe également une plus grande inclusivité en termes de variations, alors que de nombreuses nouvelles variantes des emoji de «personnes tenant par la main» élargissent les combinaisons de sexes et d’origines.

Outre les humains, les nouveaux emoji élargissent également la gamme des animaux représentés, notamment les loutres, les orangs-outans, les flamants roses et les paresseux. Sur le plan alimentaire, on trouve maintenant du beurre, de l’ail, des oignons, des falafels, des gaufres et des glaçons. Des additions plus inquiétantes incluent des rasoirs, des haches et une goutte de sang. Au total, il y a 59 nouveaux emoji et 171 nouvelles variantes.

L’un des emoji les plus demandés sur Emojipedia était apparemment un cœur blanc, et cette omission est en train d’être corrigée. En fait, à partir de 2019, toutes les couleurs principales seront représentées par des emoji de cercle, de carré et en forme de cœur. Si vous attendiez de vous exprimer avec un cœur marron, il ne faudra plus patienter très longtemps avant de pouvoir l’utiliser.

Comme d’habitude, les nouveaux ajouts d’emoji mettront quelques mois à apparaître. La présente annonce vise simplement à mettre la documentation en ordre. Les fournisseurs de logiciels tels qu’Apple, Google, Samsung et Microsoft pourront ensuite concevoir leurs propres versions de chaque emoji et les implémenter dans leurs interfaces respectives.

Articles recommandés