fbpx

Vuzix : les lunettes de réalité augmentée Blade en vente pour plus de 1000 euros

Par

le

Vuzix, une entreprise spécialiste des objets connectés, lance la commercialisation de ses lunettes de réalité augmentée Blade, pour un tarif supérieur à 1000 euros.

Après la sortie d’une version entreprise de Blade, une paire de lunettes intelligentes à réalité augmentée qui ressemblent à des lunettes de soleil traditionnelles, Vuzix a confirmé aujourd’hui les dates et les prix de son modèle grand public. Auparavant appelée «Blade General», la version commerciale de Blade est disponible en pré-commande aujourd’hui à 1099 euros et est expédiée dans un délai de 4 à 6 semaines.

Contrairement à certains casques rivaux de réalité augmentée, Blade n’est pas conçu pour fonctionner de manière autonome, mais repose sur un téléphone ou un iPhone Android pour les services de données. Les utilisateurs sont en mesure de voir le monde réel à travers leurs objectifs, qui sont complétés par un petit écran qui produit une image couleur lumineuse et flottante, facile à visualiser.

Cet écran permet aux utilisateurs de visualiser des e-mails, des images telles que des menus de restaurants, des messages texte, des commandes de lecteur multimédia et des instructions de navigation sur les cartes. Ces commandes peuvent toutes être adressées à l’aide de commandes latérales et, dans certains cas, de commandes vocales multilingues. Vuzix promet à présent de prendre en charge les services Amazon Alexa et Google Assistant. De plus, une caméra intégrée peut enregistrer des photos de 8 mégapixels et des vidéos 720p.

Les Blade sont alimentées par un processeur ARM quadricœur et une version personnalisée du système d’exploitation Android, avec un matériel de gyroscope intégré pour le suivi de la tête. Les lunettes utilisent les technologies Bluetooth et Wi-Fi pour les communications sans fil et disposent d’un port microSD pour stocker le contenu.

Vuzix s’efforce de définir un public pour Blade depuis le lancement du matériel au CES en 2017. Il s’attend maintenant à ce que la version commerciale de Blade plaise aux travailleurs dont les mains sont autrement occupées, ainsi qu’aux utilisateurs handicapés qui ont du mal à utiliser les smartphones conventionnels. Le modèle de vente au détail prendra en charge les verres correctifs avec une prime d’environ 200 $.

Outre le support des applications tierces, qui semble pour le moment assez limité, les principaux points d’interrogation de Blade sont la durée de vie de la batterie et la capacité des consommateurs à dépenser autant pour une fonctionnalité «de base» relativement bas. Plus d’informations seront probablement partagées avant la disponibilité plus large du produit en février.

Articles recommandés