Jeux vidéo

Le site de ROMs EmuParadise ne fournira plus sa bibliothèque de jeux

Par

le

Après 18 ans d’activité, le site de ROMs EmuParadise ne fournira plus sa bibliothèque de jeux, par crainte de poursuites judiciaires.

Utiliser des émulateurs pour jouer à des titres classiques comme les Super Mario Brothers n’a rien de nouveau, et les sites de jeux rétro offrent des ROMs de ces titres depuis des décennies. Cependant, l’un des sites Web les plus connus de ce paysage, EmuParadise, a annoncé hier qu’il supprimait toutes les ROMs de sa plateforme en raison de craintes juridiques.

Si vous êtes en vie depuis plus de deux décennies, vous avez probablement joué à quelques jeux « rétro » au cours de votre vie.

Qu’il s’agisse de titres tirés de l’Atari 2600 d’origine, du système de divertissement Super Nintendo ou de toute autre console, les jeux plus anciens occupent une place particulière dans le cœur de nombreux joueurs.

Malheureusement, mettre la main sur ces consoles et leurs jeux peut être un processus coûteux et exigeant. La plupart des consoles et des fabricants de jeux anciens n’existent plus ou ne vendent plus leurs appareils et titres classiques.

C’est là que des sites comme EmuParadise sont arrivés. Bien que le site soit toujours aux limites de la légalité, les joueurs rétro à petit budget téléchargent et jouent à des titres classiques depuis environ 18 ans.

Néanmoins, dans un communiqué publié hier, l’administrateur d’EmuParadise a déclaré au public qu’il fermait effectivement ses portes en retirant toutes les ROMs rétro du site Web.

Le site continuera à vivre en faisant des «trucs sympas autour des jeux rétro», mais on ne sait pas ce que cela signifie. Peut-être cela deviendra une plateforme de discussion sur les jeux rétro, une place de marché ou autre chose.

Naturellement, EmuParadise n’a pas pris cette décision à la légère, il semble que cela a été forcé. L’annonce indique que « la situation concernant les sites d’émulation a changé récemment » et que les administrateurs ne veulent pas mettre en danger les contributeurs du site en continuant à héberger des contenus potentiellement illégaux.

EmuParadise n’a certainement pas tort quant à la nature changeante du paysage des ROMs. Des sociétés comme Nintendo utilisent plus que jamais leur autorité légale pour cibler les sites de cette catégorie, sans doute en raison du lancement des consoles rétro incluant des jeux classiques.

Le temps dira si EmuParadise pourra éventuellement héberger à nouveau des ROMs, mais l’avenir ne semble pas trop prometteur.

Articles recommandés