Microsoft a officialisé la Surface Go, une tablette compacte de 10 pouces

Par

le

Microsoft revient sur le marché des tablettes low-cost avec sa Surface Go, une version plus petite et moins puissante de la populaire Surface Pro.

C’est finalement officiel et il n’y a vraiment pas de surprises. Microsoft a dévoilé la Surface Go, sa tablette 2-en-1 la plus petite, la plus légère et la moins chère à ce jour. Bien sûr, lire ces mots vous fera penser aux compromis nécessaires pour atteindre cette gamme de prix. Et alors qu’ils sont indéniablement là, vous obtenez ce que vous payez. Et ce n’est pas si mal vu que vous obtenez une Surface au look moderne dans le format le plus compact.

La Surface Go fonctionne avec un processeur Intel Pentium Gold 4415Y. Ne vous inquiétez pas, c’est le processeur Kaby Lake semi-récent de 7ème génération, bien que le chiffre de 1,6 GHz dual-core puisse effrayer certains. C’est le compromis que Microsoft a dû faire entre un Core m et un Celeron ou, pire, Atom.

Tout est vraiment fait pour être léger et portable et Microsoft atteint presque la cible. Le processeur sans ventilateur lui permet d’avoir un poids de 520 grammes et un profil de 8,5 mm. En comparaison, l’iPad Pro de 10,5 pouces fait 6,1 mm d’épaisseur et pèse 470 grammes. La Surface Go est certes un peu plus épaisse et lourde, mais vous gagnez la productivité qu’aucun iPad, Pro ou autre, ne peut offrir.

Oui, cela signifie un version complète de Windows 10, un écran PixelSense 3: 2 de 10 pouces et un stylet avec 4 096 degrés de pression. Dans une certaine mesure, c’est à peu près une refonte de la Surface non-Pro, avec un processeur Intel au lieu de ARM, et dans le design iconique et élégant de la tablette. Notons également enfin la présence de l’USB-C, bien qu’un seul port ne soit disponible.

La Microsoft Surface Go a un prix de départ fixé à 399 $, même si Microsoft n’a pas précisé si cela inclut le Surface Pen. Les pré-commandes pour le modèle Wi-Fi débuteront le 10 juillet et les premiers exemplaires seront expédiés le 2 août. Un modèle LTE suivra plus tard cette année. Les marchés de lancement comprennent les États-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Irlande, France, Allemagne, Autriche, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse, Danemark, Finlande, Norvège, Suède, Pologne, Italie, Portugal et Espagne avec le Japon et Singapour, Corée, Taiwan, Malaisie, Thaïlande, Hong Kong et Chine après quelques semaines.

Articles recommandés