Monde

Samsung promet d’utiliser 100% d’énergie renouvelable aux États-Unis, en Europe et en Chine d’ici 2020

Par

le

Samsung a annoncé son intention d’alimenter entièrement ses installations opérationnelles aux États-Unis, en Europe et en Chine par des sources d’énergie renouvelables dans un délai de deux ans.

Samsung a annoncé aujourd’hui que ses usines et ses bureaux aux Etats-Unis, en Europe et en Chine fonctionneraient à 100% avec des énergies renouvelables. L’annonce intervient après une campagne de Greenpeace qui dure depuis plus d’un an et qui préconise des pratiques plus vertes et qui proteste contre le rôle de l’entreprise dans l’aggravation du changement climatique.

Les activistes ont fait remarquer que Samsung est en retard comparé à ses rivaux quand il s’agit de devenir vert. Apple et Google se sont tous deux tournés vers certaines énergies renouvelables, comme l’énergie éolienne ou solaire, pour compenser leur consommation d’énergie mondiale depuis avril. (Il est probable que Samsung achètera également de l’énergie renouvelable pour compenser sa consommation, plutôt que d’être directement alimentée par des énergies renouvelables.)

Samsung ne promet explicitement que 100% d’énergie renouvelable pour 17 de ses 38 bâtiments dans le monde. L’entreprise sud-coréenne ne fait aucune mention de ses installations en Israël, en Inde, à Singapour et au Japon. Samsung affirme que les bâtiments aux États-Unis, en Europe et en Chine en particulier sont «bien équipés en infrastructures pour le développement et la transmission d’énergie renouvelable».

Les usines et les bureaux américains, européens et chinois seront modernisés d’ici 2020. Dans les deux années à venir, Samsung a déclaré qu’il essaierait d’accroître l’utilisation des énergies renouvelables à l’échelle internationale, sans préciser les régions sur lesquelles il se concentrera spécifiquement. Un rapport de durabilité publié demain devrait contenir plus de détails.

Samsung a également rejoint le programme Carbon Disclosure Project (CDP) pour l’année prochaine, qui identifiera les risques du changement climatique au sein de sa chaîne d’approvisionnement. Il a ajouté qu’il essaierait également d’amener ses partenaires de la chaîne d’approvisionnement à établir leurs propres objectifs en matière d’énergie renouvelable.

En Corée du Sud, Samsung collabore avec le plan gouvernemental de 2030 visant à augmenter de 20% la consommation nationale d’énergie renouvelable. La compagnie dit qu’elle installera plus de panneaux solaires au sein de son siège social et ajoutera des réseaux solaires et des générateurs d’énergie géothermique dans ses autres emplacements.

Greenpeace a réagi aux nouvelles aujourd’hui en publiant un article sur son blog: “C’est une première étape très importante pour Samsung pour réduire son empreinte industrielle mondiale massive … Cela pourrait aider à accélérer la transition loin des énergies fossiles dans les pays à charbon comme la Chine et Corée du Sud.”

Articles recommandés