fbpx

Apple approuve la première mise à jour de Telegram depuis son interdiction par la Russie

Par

le

Apple a finalement sorti la dernière version de Telegram sur l’App Store, après avoir été accusé de bloquer les mises à jour de l’app depuis avril.

Apple a finalement approuvé une version mise à jour de l’application Telegram sur iOS, après que le directeur général de la messagerie sécurisée se soit plaint ce weekend que le fabricant d’iPhone bloquait les mises à jour dans le monde en raison d’une interdiction de Telegram en Russie. La nouvelle a été annoncée sur Twitter par le PDG de Telegram, Pavel Durov.

Le gouvernement russe a d’abord ordonné une interdiction de Telegram à la mi-avril, invoquant un refus de la part de Telegram dans une bataille judiciaire en cours visant à remettre des clés de cryptage permettant au Service fédéral de sécurité (FSB) d’accéder aux données sensibles des utilisateurs. L’interdiction s’est avérée gênante pour Telegram, car elle a conduit au blocage de millions d’IP sur les plateformes cloud d’Amazon et de Google et à des demandes du gouvernement russe selon lesquelles des sociétés américaines, comme Apple, retirent le logiciel de leur app store respectif.

Apple, semble-t-il, n’a pas suivi les directives et a laissé Telegram sur la version russe de son App Store. Cela a conduit les autorités russes à envoyer une lettre supposément légalement contraignante à l’entreprise hier, lui demandant de retirer l’application dans un délai d’un mois sous peine de devoir faire face à une forme de punition pour avoir enfreint la loi du pays.

Mais quoi qu’il en soit, Apple bloquait pour une raison ou une autre les mises à jour de Telegram iOS dès le mois de mars, et pas seulement pour les utilisateurs en Russie. C’était un gros problème, a souligné Durov de Telegram, car cela signifiait que la version iOS de l’application n’était pas conforme à la nouvelle loi sur la vie privée (RGPD) de l’Union européenne qui est entrée en vigueur la semaine dernière. Être en violation de la RGPD pourrait entraîner de fortes amendes.

« Apple a empêché Telegram de mettre à jour ses applications iOS à l’échelle mondiale depuis que les autorités russes ont ordonné à Apple de supprimer Telegram de l’App Store », avait écrit Durov dans un message public sur Telegram. « Alors que la Russie ne représente que 7% de la base d’utilisateurs de Telegram, Apple limite les mises à jour pour tous les utilisateurs de Telegram à travers le monde depuis la mi-avril. »

Après que Durov a alerté sur la situation, Apple a apparemment approuvé la dernière version de Telegram. Dans son annonce liée à la mise à jour réussie, Durov a remercié Apple et son PDG, Tim Cook, pour avoir laissé passer les mises à jour, « malgré les récents revers ». Nous ne savons pas encore ce qui va arriver à la version russe de Telegram pour iOS, mais Durov et son entreprise vont devoir encore se battre avec le gouvernement russe à l’avenir.

Articles recommandés