Gadgets

Facebook lance son Oculus Go, son casque de VR autonome

Par

le

Au cours de la F8 Developer Conference hier matin, le PDG de Facebook Mark Zuckerberg a annoncé le lancement de l’Oculus Go, le dernier casque de réalité virtuelle d’Oculus, qui appartient à Facebook.

Lors de sa conférence des développeurs F8 hier matin, Facebook a sorti un nouveau casque VR appelé l’Oculus Go. D’abord annoncé en octobre, c’est le premier casque autonome que Facebook fabrique, ce qui signifie qu’il n’a pas besoin de se connecter à un téléphone ou à un ordinateur pour fonctionner, puisque l’entreprise a acheté Oculus en 2014.

Contrairement à son prédécesseur, le Rift, l’Oculus Go peut fonctionner sans être relié à un ordinateur puissant. D’extérieur, il ressemble à certains casques de réalité virtuelle présents sur le marché qui utilisent un smartphone pour fonctionner, tels que le Daydream View de Google, ou bien le Gear VR de Samsung. Mais le Go est autonome: toute la puissance de calcul dont il a besoin se trouve à l’intérieur de l’appareil.

Le Go offre jusqu’à deux heures d’autonomie sur une seule charge, a déclaré Oculus dans un communiqué, et il faudra environ trois heures pour le recharger complètement. Le Go peut suivre les mouvements de la tête du porteur, et est livré avec un petit contrôleur portable et un trackpad. L’appareil n’a pas la capacité de suivre le porteur s’il commence à se promener ou même à s’asseoir ou à se lever (ce que l’on appelle l’«inside-out tracking»), ce qui signifie qu’il devra rester assis pour jouer ou regarder du contenu, contrairement à l’Oculus Rift. Bien que cela puisse faciliter le jeu avec le Go où que vous soyez, cela signifie que les expériences seront probablement beaucoup moins immersives que celles du Rift, étant donné que vous ne pourrez explorer physiquement aucun des mondes explorés dans les jeux ou apps.

Oculus affirme que l’appareil est «le moyen le plus facile pour les gens d’accéder à la réalité virtuelle», et affirme avoir plus de 1 000 jeux, films et applications dans son app store VR. La société publie également de nouvelles expériences appelées Oculus Venues et Oculus TV, qui permettront aux utilisateurs de regarder de la musique en direct, des sports (y compris la Major League de Baseball) et des programmes télévisés depuis leurs casques sur des applications comme Netflix et Hulu.

On ne sait pas combien de jeux Oculus Rift totalement immersifs seront jouables sur le Go, qui fonctionne sur un processeur destiné aux téléphones mobiles (le Qualcomm Snapdragon 821), plutôt que sur les puissants processeurs et cartes graphiques requis pour utiliser le Rift. Oculus a déclaré qu’il y aurait un portage pour “certains jeux”, mais n’en a mentionné qu’un, Catan VR. En général, les jeux et les applications de réalité virtuelle conçus pour les téléphones mobiles sont bien plus simplistes que ceux conçus pour les systèmes connectés à un PC.

Le casque sera disponible en deux modèles, l’un avec 32 Go de stockage interne pour 219 euros, et l’autre avec 64 Go pour 269 euros. Les deux seront disponibles sur le site Web d’Oculus à compter d’aujourd’hui dans 23 pays, et notamment en France.

Articles recommandés