fbpx

Des centaines de comptes Twitter hackés par des pro-Erdogan

Par

le

Un certain nombre de comptes Twitter appartenant à des médias et des politiciens ont diffusé des messages contenant des croix gammées et des références nazies.

Un certain nombre de comptes Twitter certifiés appartenant à des médias et des politiciens ont diffusé des messages contenant des swastikas et des références nazies il y a quelques heures. Twitter lui-même n’a pas été piraté, mais un outil tiers appelé Twitter Counter utilisé par ces comptes a été hacké par des pirates inconnus, qui ont posté des messages de soutien à l’actuel président turc Recep Tayyip Erdogan.

La liste des comptes Twitter compromis comprend notamment les médias Die Welt, Forbes, BBC North America, et Reuters Japan. Il y a également Amnesty International, le Téléthon, les comptes de l’émission Envoyé Spécial, du Parlement européen, certains hommes politiques français (Alain Juppé) ont été utilisés par les pirates pour diffuser ces messages.

Les tweets incluent des hashtags en turc « Allemagne nazie » et « Pays-Bas nazis », ainsi qu’un appel à « se rassembler le 16 avril », et une vidéo des discours d’Erdogan. Le 16 avril est en fait la date du prochain référendum turc pour décider si le président Erdogan devrait se voir accorder encore plus de pouvoirs.

Erdogan a accusé ces dernières semaines les Pays-Bas et l’Allemagne de « fascisme » et de « nazisme ». Ses remarques sont intervenues après que les deux pays ont interdit au ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu d’assister à des rassemblements aux Pays-Bas et en Allemagne pour faire campagne pour Erdogan. Un grand nombre d’émigrés turcs vivent en Europe, principalement dans ces deux pays, et Erdogan cherche à obtenir leur soutien en vue du prochain référendum.

Si autant de comptes ont été touchés, c’est parce que Twitter Counter enregistre plus de 350 millions de comptes Twitter. La startup basée à Amsterdam permet aux utilisateurs de suivre la popularité de leurs tweets.

La société a confirmé que l’application a été utilisée pour diffuser les messages pro-Erdogan et qu’elle cherche à résoudre le problème. Il s’agit de la deuxième attaque ciblant l’application après un hack similaire ayant compromis les comptes Twitter appartenant à Sony, Microsoft, Viacom, et d’autres.

 » Nous sommes conscients de la situation et nous avons ouvert une enquête sur le sujet »
, a déclaré à Bloomberg Omer Ginor, CEO de Twitter Counter.

Twitter, en attendant, a dit avoir supprimé les autorisations liées à l’app tierce qui a causé le problème.

Articles recommandés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉