fbpx

Google et Bing se sont associés pour lutter contre le téléchargement illégal

Par

le

Google et Bing pourraient bientôt rendre beaucoup plus difficile de diffuser ou de télécharger du contenu illégal, tout du moins pour les utilisateurs au Royaume-Uni.

Les utilisateurs d’Internet au Royaume-Uni trouveront bientôt que la recherche de musique et de films piratés et de streams illégaux n’est pas aussi simple qu’autrefois, après qu’un «Code de pratique volontaire» a été élaboré par le gouvernement qui réduit la visibilité des sites illégaux.

Google, Bing, la British Phonographic Industry (BPI) et la Motion Picture Association ont tous signé le code, ce qui accélérera la rétrogradation des sites illégaux à la suite des avis de retrait des détenteurs de droits. L’Office de la propriété intellectuelle du Royaume-Uni déclare que si une plainte DMCA est confirmée, le lien du site sera supprimé de « la première page de résultats de recherche ».

« Parfois, les gens cherchent quelque chose et finissent par être involontairement redirigés vers du contenu piraté »
, a déclaré Eddy Leviten, directeur général de l’Alliance pour la propriété intellectuelle. « Ce que nous voulons assurer, c’est que les résultats au sommet des moteurs de recherche sont authentiques. Il s’agit de protéger les gens qui utilisent Internet, mais aussi de protéger les créateurs de ce contenu. »

En outre, le code signifie que les utilisateurs qui recherchent des films, de la musique, des livres numériques et autres retransmissions sportives seront plus vraisemblablement redirigés vers des fournisseurs de contenu légitimes plutôt que des sites pirates, rapporte The Guardian.

Les changements sont prévus pour le 1er juin et vont s’ajouter aux mesures actuelles de lutte contre le piratage du Royaume-Uni, notamment le blocage des sites, les avertissements écrits, les tentatives de bloquer la publicité sur les sites illégaux et des campagnes d’éducation des consommateurs.

Le BPI admet que le changement ne mettra pas un terme à ce phénomène, car la plupart des gens accèdent à leurs sites préférés directement plutôt que via les moteurs de recherche. Mais cela pourrait signifier que moins de personnes découvriront involontairement du contenu illégal.


Articles recommandés