fbpx

Le PDG de Twitter veut permettre aux utilisateurs d’éditer leurs Tweets

Par

le

Le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a laissé entendre que la société pourrait à l’avenir introduire un bouton pour modifier les tweets.

Jack Dorsey, PDG de Twitter, a laissé entendre que le site de microblogging a définitivement besoin d’une certaine forme d’édition. Son message survient après une consultation des utilisateurs portant sur l’élément qu’ils voulaient voir amélioré ou créé en 2017 par la société.

Sans surprise, un certain nombre de personnes ont répondu à son tweet en demandant un bouton d’édition. Twitter est l’un des rares réseaux sociaux sur le marché à ne pas offrir une telle option pour le moment. Les utilisateurs sont généralement obligés de supprimer et de republier un tweet une fois celui-ci envoyé, sans aucun autre recours disponible lorsque vous tentez de corriger des erreurs grammaticales ou des liens incorrects.

Dorsey a répondu à un internaute en lui demandant si la fonctionnalité d’édition devrait être accessible pendant une période de temps limitée, pour corriger rapidement les erreurs, ou disponible à tout moment. Il semble y avoir une grande différence dans la mise en place de ces deux options. Le PDG de Twitter dit que ce dernier scénario exigerait un changelog pour présenter les modifications du message en question.

Une autre personne a suggéré que l’outil ne devrait être disponible que pour les comptes vérifiés, mais Dorsey a répondu que cette option devrait être ouverte à tous. Il a également noté qu’un bouton d’édition a toujours été la fonction la plus demandée, principalement pour corriger les erreurs. Il a également réitéré son point précédent en déclarant que tout ce qui se passerait au-delà des corrections d’erreurs aurait besoin d’être consultable via un historique des modifications.

Les messages de Dorsey peuvent être vus comme un signe qu’une fonction d’édition est certainement dans les cartons de la plateforme. Cependant, il y a aussi la possibilité que malgré l’intérêt des utilisateurs envers cette fonction, cela ne soit pas suffisant pour la mettre réellement en œuvre en raison des problèmes postérieurs qu’elle pourrait apporter.

Articles recommandés