fbpx

Samsung : un brevet pour une smartwatch qui projette son clavier sur votre main

Par

le

Samsung a déposé un brevet pour un concept smartwatch qui projetterait son clavier sur la main d’un utilisateur.

L’une des principales limites de smartwatches est le fait que la taille d’affichage dans ces wearables est trop restreinte pour que le tactile soit pratique. Jusqu’à présent, des entreprises comme Apple et Samsung ont surmonté ce problème en incluant un cadran physique comme alternative.

Cependant, un nouveau brevet suggère que Samsung a encore quelques tours dans son sac pour changer la façon dont les utilisateurs interagissent avec les montres connectées. Le document révèle que la marque cherche à développer une technologie qui pourrait permettre au dispositif de projeter son clavier sur une surface proche, permettant ainsi aux utilisateurs d’effectuer des opérations via cet écran secondaire.

L’idée de base comprend un projecteur, un appareil photo et un processeur. Le gadget Samsung serait en mesure de numériser la forme physique de la région environnante pour l’utiliser comme surface de projection pour son interface virtuelle. Cela fonctionnerait sur n’importe quel objet, que ce soit une main, un mur ou le bras.

samsung-watch-vr-patent

Les schémas fournis détaillent que le dispositif permettrait de voir ce qui est affiché à l’écran dans une taille plus importante mais pourrait aussi apporter davantage d’informations, comme des indications liées à une carte par exemple.

Samsung-Beam-UI_1

Il permettrait aussi d’interagir avec l’objet connecté puisque l’utilisateur pourrait cliquer sur l’image ou encore « écrire » sur sa main des caractères qui s’afficheraient alors sur l’écran de la montre.

D’après le brevet, l’appareil pourrait également être utilisé en conjonction avec des casques VR ou HoloLens Microsoft.

samsung-watch-vr-patent

Si l’idée est bonne, le problème est que l’environnement de la projection devra être suffisamment sombre pour réellement permettre à la personne de voir quoi que ce soit. A moins que Samsung envisage des façons de surmonter ce petit problème ? Étant donné qu’il s’agit d’un brevet, il n’y a aucun moyen de savoir si la technologie sortira un jour ou non.


Articles recommandés