fbpx

Tous les téléphones vendus en Inde à partir de 2017 auront un bouton d’urgence

Par

le

Dès l’année prochaine, tous les nouveaux téléphones mobiles vendus en Inde posséderont un bouton d’urgence, pour accroître la sécurité des femmes dans le pays.

imaginez que vous êtes en difficulté et que vous avez besoin d’appeler à l’aide, malheureusement, parfois nos téléphones ne sont pas nécessairement assez rapide pour nous sauver. Par exemple, il faut parfois débloquer son téléphone, ce qui peut prendre quelques précieuses secondes, avant d’accéder à une application, que ce soit le numéroteur téléphonique pour appeler la police, ou une application de messagerie pour joindre ses amis ou sa famille.

Pendant ce laps de temps, l’accident est arrivé, et il peut être déjà trop tard. Cependant, en Inde, le gouvernement a annoncé une nouvelle initiative dans laquelle il exigera que tous les fabricants de téléphones qui vendent des téléphones dans le pays ajoutent un bouton d’urgence dans les appareils à partir du 1er janvier 2017. Le but de ce bouton « panique » est d’aider à accroître la sécurité des femmes.

Attention, nous ne parlons pas d’un simple bouton logiciel, mais plutôt d’un bouton physique sur le terminal que la personne peut presser afin d’envoyer un appel de détresse. Cela signifie que les entreprises comme Apple devront apporter des modifications matérielles réelles, afin de répondre à cette demande, et nous pouvons imaginer que pour une entreprise qui mise énormément sur le design de ses produits, cette nouvelle va être difficile à accepter.

Lorsqu’une personne appuie sur le bouton, une alerte sera envoyée au service d’urgence le plus proche pour répondre à l’appel. « A partir du 1er janvier 2017, aucun téléphone mobile ne pourra être vendu sans cette touche », a précisé un responsable du ministère. Les appareils devront aussi être équipés d’un GPS intégré pour localiser les femmes en détresse.

L’objectif est de lutter contre les violences sexuelles dont sont victimes un grand nombre de femmes dans le pays, a annoncé le ministère des Télécommunications indien. Selon les derniers chiffres officiels, 36 735 viols ont été recensés en 2014 à travers le pays, un chiffre bien en deçà de la réalité, selon les défenseurs des droits des femmes.


Articles recommandés