fbpx

Les robots utilisent WikiHow pour savoir comment nous préparer le petit déjeuner

Par

le

PR2, un robot allemand a appris à cuisiner des pizzas et pancakes en lisant WikiHow et en regardant des vidéos sur YouTube.

De nombreux sites proposent des tutoriels pour nous aider au quotidien. Qu’il s’agisse de cuisine ou de mécanique, tous les domaines sont concernés. Et aujourd’hui, même les robots ont recours à ces sites !

En Allemagne, un robot appelé PR2 a par exemple appris à préparer des crêpes et pizzas en lisant attentivement les instructions écrites sur le site WikiHow. Il fait partie d’un projet européen appelé RoboHow, qui explore les façons d’apprendre aux robots différentes tâches. Cela pourrait permettre aux gens de communiquer plus facilement les instructions aux robots, et fournir un moyen pour les machines de comprendre comment effectuer des tâches inhabituelles. Au lieu de programmer un robot pour effectuer des actions précises, l’objectif est que le robot effectue une tâche une fois que l’ordre lui soit parvenu.

Enseigner aux robots comment transformer des instructions en actions concrètes est une tâche importante mais difficile. Si cela est facile pour les humains, c’est parce que nous avons une compréhension de toutes sortes d’actions basiques, apprises au cours de notre vie. Par exemple, un homme n’a pas besoin qu’on lui dise de prendre un couteau pour couper un steak. En revanche, pour les robots, il faut partir de zéro.

Pour cela, les chercheurs ont choisi une approche kinesthésique, en fractionnant les tâches en actions simples pour pouvoir les expliquer au robot. “On prend physiquement la main du robot, on y place une spatule, on referme la main et on effectue les tâches que l’on veut apprendre au robot. C’est comme apprendre à un enfant, pour que le robot se souvienne des gestes exacts », explique le principal responsable du projet, le professeur Michael Beetz de l’université de Brême.

PR2_2

Au fur et à mesure, les robots créent une base de données des actions acquises, permettant ainsi à une autre machine d’utiliser ces connaissances immédiatement.

Le projet a été présenté lors de la 14ème conférence internationale sur les agents autonomes et les systèmes multi-agents (AAMAS).

Articles recommandés