fbpx

Kim Dotcom : « Je ne pense pas que vos données soient en sécurité sur Mega »

Par

le

Lors d’une séance de questions/réponses, Kim Dotcom a expliqué ne plus faire confiance à Mega. Il a aussi confié qu’il préparait un nouveau site.

Kim Dotcom a révélé dans une interview avec le site Slashdot qu’il n’était plus impliqué dans Mega, le service de stockage qu’il avait lancé en 2013. En plus d’avoir quitté ses fonctions au sein de l’entreprise, il ne possède désormais plus d’actions. Dotcom a également dit qu’il ne fallait plus faire confiance à Mega pour héberger des fichiers sensibles.

« L’entreprise a souffert d’une prise de contrôle hostile d’un investisseur chinois, d’ailleurs recherché en Chine pour fraude » explique Kim Dotcom. « Il a été aidé par des complices pour accumuler un grand nombre de parts dans Mega. Ses actions ont été saisies par le gouvernement néo-zélandais, ce qui signifie que ce dernier à la main mise sur Mega », ajoute-t-il.

Pour rappel, Megaupload a gagné en popularité il y a quelques années car le site proposait des fichiers sous copyright en téléchargement gratuit. La société vendait des abonnements premium pour permettre aux utilisateurs de télécharger les fichiers plus rapidement. En janvier 2012, les noms de domaine ont été saisis et le site a été fermé par le Département de la Justice des États-Unis. Dotcom a ensuite été arrêté par la police néo-zélandaise pour une enquête liée à Megaupload.

Même si la bataille juridique est en cours, Dotcom a lancé Mega en janvier 2013, un nouveau service de stockage dans le cloud. Mega était censé protéger les données en cryptant les fichiers côté client. Mais maintenant qu’une nouvelle équipe est à la tête de l’entreprise, il est difficile de savoir si la société crypte toujours les fichiers des utilisateurs avant de les uploader.

« A cause de cela ainsi qu’un certain nombre d’autres problèmes confidentiels, je ne fais plus confiance à Mega. De plus, je ne pense pas que vos données soient encore en sécurité, » ajoute Dotcom.

Une fois de plus, Dotcom lancera un autre service d’hébergement de fichiers dans les prochains mois. Selon lui, il est soumis à une clause de non-concurrence jusqu’à la fin 2015. « Je vais créer un concurrent à Mega qui est complètement open source et à but non lucratif, sur le modèle de Wikipédia », a-t-il conclu.


Articles recommandés