fbpx

Lego va stopper l’utilisation de plastique pour la production de ses briques

Par

le

Lego va investir 130 millions d’euros pour trouver une alternative durable et respectueuse de l’environnement au plastique utilisé pour la production de ses briques.

En octobre 2014, Lego a annoncé la fin d’un partenariat vieux de 50 ans avec la société pétrolière et gazière Shell, sous la pression du groupe environnemental Greenpeace. Aujourd’hui, l’entreprise a décidé de s’éloigner davantage de l’industrie pétrolière en annonçant de nouvelles mesures.

À la fin de l’année 2016, la société va investir 130 millions d’euros pour financer un centre de recherche basé à Billund, au Danemark, qui sera chargé de concevoir de nouveaux matériaux encore inexistants. L’objectif est de pouvoir produire des briques avec des matériaux durables et respectueux de l’environnement d’ici 2030.

Le centre de recherche va recruter une centaine d’employés qui chercheront des matériaux peu chers mais aussi résistants que le plastique. Lego collaborera avec l’association World Wildlife Fun (WWF), avec qui il a signé un partenariat dès 2013, pour évaluer la durabilité et l’impact des nouveaux matériaux.

D’après la société, plus de 60 milliards de pièces de Lego ont été fabriquées en 2014, soit plus de 77 000 tonnes métriques de matières premières. Le passage vers des matériaux durables permettrait de réduire considérablement l’impact environnemental négatif de Lego.

Articles recommandés