fbpx

Mars : Curiosity a découvert les traces d’un lac sur Mars

Par

le

Curiosity a découvert que le cratère Gale a été un lac pendant plusieurs millions d’années, a annoncé la Nasa le lundi 8 décembre.

Lundi 8 décembre, la NASA a tenu une conférence de presse durant laquelle l’agence a donner des nouvelles de Curiosity. Deux ans et demi après le début de sa mission, le rover est actuellement dans le cratère de Gale, au milieu duquel se trouve le mont Sharp (5 500 mètres). A cet endroit, Curiosity aurait fait une découverte majeure en analysant les roches à proximité. Selon les échantillons prélevés, de l’eau aurait coulée il y a plusieurs milliards d’années.

Le robot américain a exploré le cratère de Gale, qui a abrité « un grand lac s’étendant sur 155 kilomètres, peut-être même une série de lacs », selon Michael Meyer, responsable du programme d’exploration de Mars à la NASA. Le réservoir « a existé des millions d’années, le temps de se former, de s’assécher et, entre-temps, d’accumuler assez de sédiments pour former le mont Sharp », a-t-il ajouté.

D’après Michael Meyer, ces analyses permettent de savoir comment s’est formé le mont Sharp et durant combien de temps l’eau a été présente pour permettre l’existence d’une vie microbienne.

mars-gale-crater

Pour qu’un tel lac ait pu existé, les scientifiques pensent que le climat devait être totalement différent de ce qu’il est depuis deux milliards d’années, à savoir sec et froid. « Si notre modèle de la formation de mont Sharp est exacte, l’atmosphère martienne était alors beaucoup plus épaisse et plus chaude pour permettre à l’eau d’exister à l’état liquide» , a expliqué Ashwin Vasavad, responsable scientifique adjoint de la mission Curiosity au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa. « L’atmosphère devait également être chargée d’humidité, ce qui pourrait signifier la présence d’un océan produisant assez d’évaporation pour provoquer des précipitations suffisantes pour alimenter ce lac et les rivières », a-t-il ajouté.


Articles recommandés