fbpx

Lockheed Martin dit pouvoir fabriquer un réacteur à fusion nucléaire compact

Par

le

Lockheed Martin, le plus gros producteur d’armes américain, affirme être capable de construire un réacteur à fusion nucléaire compact.

Lockheed Martin a publié un communiqué dans lequel il affirme être capable de mettre au point un réacteur de fusion thermonucléaire compact. Selon l’entreprise, un prototype pourrait être prêt d’ici cinq ans pour une utilisation dès 2024.

C’est une grande avancée. Cela revient à dire que l’entreprise a trouvé un moyen d’exploiter le même type de réaction nucléaire qui chauffe le soleil et que ce processus peut être reproduit sous une forme compacte pour alimenter des villes ou des véhicules sur Terre.

Les réacteurs à fusion nucléaire (plusieurs noyaux atomiques se mélangent pour en former un seul) produisent beaucoup moins de déchets dangereux que les réacteurs à fission nucléaire (éclatement d’un noyau). L’énergie qu’ils libèrent par la fusion est dix fois supérieure à celle libérée par la fission.

Selon Lockheed Martin, le réacteur serait suffisamment petit pour être placé à l’arrière d’un camion. Le réacteur pourrait aussi être utilisé pour alimenter les navires de l’armée, éliminant ainsi la nécessité d’autres sources d’énergie qui présentent des défis logistiques et de coûts.

Cependant, des scientifiques émettent des doutes concernant l’annonce de la société de Bethesda, dans le Maryland.

« Je pense que c’est exagéré« , dit Dr Edward Morse, professeur de génie nucléaire à l’Université de Californie. « Ils n’ont pas divulgué de détails. »

Un autre sceptique, Dr M. Swadesh Mahajan, physicien à l’Université du Texas, semblait douter de la technologie de Lockheed Martin.

« Nous ne connaissons pas de matériaux qui seraient en mesure de contenir cette quantité de chaleur, » a-t-il dit


Articles recommandés