fbpx

Instagram bloqué depuis dimanche en Chine

Par

le

Selon des utilisateurs, Instagram, le service de partage de photos, est bloqué depuis dimanche en Chine à cause des manifestations à Hong Kong.

Le quartier central des affaires de Hong Kong est actuellement au milieu d’une manifestation prodémocratie, et le gouvernement chinois semble faire tout son possible pour éviter que les images des manifestations n’arrivent en Occident. La Chine a en effet bloqué l’accès à Instagram sur la partie continentale de la Chine. Le site est l’un des quelques rares réseaux sociaux à être autorisé, mais lorsque des photos des manifestations ont inondé le service de partage d’images sous le hashtag #OccupyCentral, il semblerait que le gouvernement ait décidé de censurer le service. Les site Web blockedinchina.net et greatfire.org indiquent tous deux qu’Instagram n’est pas accessible depuis la Chine continentale.

Cependant, un blocage de Pékin ne veut pas dire que le service est coupé à Hong Kong. Les utilisateurs continuent à publier des photos des manifestations sur Instagram depuis la ville. Le blocage d’Instagram intervient alors que la tension entre les forces de police de Hong Kong et les manifestants augmente au fil des heures. Selon le New York Times, la police anti-émeute a été déployée et utilise du gaz lacrymogène contre les manifestants. Ces manifestations, qui se poursuivent depuis plusieurs jours dans l’ancienne colonie britannique sont contre la décision de Pékin de limiter la portée du suffrage universel. Fin août, Pékin a décidé que les Hongkongais auraient à choisir le chef de l’exécutif lors de l’élection de 2017 parmi seulement deux ou trois candidats, préalablement validés par un comité électoral. Le but des manifestations est de convaincre les députés hongkongais, appelés à se prononcer sur la question au printemps 2015, de ne pas voter ce nouveau mode électoral.

(source)


Articles recommandés