fbpx

GlassUp : des Google Glass moins chères

Par

le

Bientôt un concurrent moins cher pour les Google Glass ?

GlassUp vise à donner aux clients une alternative aux lunettes connectées de Google avec sa propre paire de lunettes à réalité augmentée.

La société italienne GlassUp a récemment rejoint le site de crowdfunding Indiegogo et a déjà recueilli près de 25.000 $ (pour un objectif de 150.000 dollars). Similaire aux Google Glass, les lunettes fonctionnent avec votre smartphone et il est facile de lire les emails, messages, les mises à jour Facebook et les nouvelles juste en face de vos yeux. Son fabricant, Gianluigi Tregnaghi, affirme avoir créé les GlassUp il y a deux ans – avant que Google annonce son produit.

Bien sûr, ce n’est pas le même produit que les Google Glass : l’information est affichée différemment et le prix est nettement moins cher – 399 $ comparativement aux 1500 des lunettes de Google. Et il y a moins de fonctionnalités. La société appelle le GlassUp un dispositif « pour recevoir seulement», ce qui signifie que les utilisateurs ne peuvent ni répondre aux messages, ni aux courriels ou même prendre de photos.

Voici comment cela fonctionne: Les informations contenues dans le smartphone sont envoyées aux lunettes via la technologie Bluetooth. Les communications sont affichées sur les lentilles des GlassUp, et projetées devant l’utilisateur. Semblable aux Google Glass, les notifications se basent sur les applications des utilisateurs.

Mais contrairement aux Google Glass, l’appareil «projette les informations à proximité du centre de vision (comme si vous regardiez à travers un pare-brise), ce qui entraîne moins de pression sur l’oeil de l’utilisateur » a indiqué la compagnie dans un communiqué.

L’autonomie de la batterie est d’environ 150 heures en stand by.

La société a déclaré qu’elle a déjà eu affaire aux problèmes de marque vis à vis de Google, qui a demandé à GlassUp de changer le nom du produit.

Que le projet soit entièrement financé ou non, la compagnie a indiqué la compagnie que les donateurs recevront l’appareil après sa mise en production en Février.

Articles recommandés