fbpx

TomTom exploite les données des utilisateurs

Par

le

Après les acteurs du web, c’est au tour des fabricants de GPS de fournir les données des utilisateurs à des études géomarketings.

C’est bien connu, lorsqu’on fait une recherche sur le web ou lorsque on partage une photo sur Facebook, Google et Facebook exploitent nos données. Mais lorsqu’on met en marche notre GPS, et plus particulièrement avec les TomTom, les données sont également exploitées.

gps-tomtom-go

Les systèmes de navigation enregistrent tous les trajets effectués et communiquent ensuite ces informations à un serveur, par l’intermédiaire d’une puce 3G – quand elle est présente sur l’appareil – ou via un PC lors de la mise à jour de l’appareil. Jusqu’à présent, ces récoltes d’informations anonymes étaient présentées comme une démarche servant à rendre l’expérience du consommateur plus pratique. En effet, elle permettait d’affiner la cartographie (en déterminant des vitesses de circulation moyennes sur chaque route, suivant l’heure) et de réaliser une information trafic très précise grâce à l’analyse du déplacement de chaque terminal.

Pourtant, ici, ces données ne sont pas du tout utilisées dans ce but. Dans le cadre de son partenariat avec Asterop, un spécialiste du géomarketing, TomTom annonce qu’il livre les données de fréquentation sur chaque route, depuis quatre ans. Des données qui « offrent aux clients d’Asterop une connaissance très détaillée des habitudes de leurs consommateurs partout en France», précise TomTom. Ces clients sont des chaines de distribution, des banques ou des opérateurs de téléphonie.

Articles recommandés