fbpx

L’ancien PDG de Palm regrette la vente à HP

Par

le

L’ancien PDG de Palm Jon Rubinstein a déclaré que si c’était à refaire, il ne vendrait pas son entreprise à Hewlett-Packard.

Jon Rubinstein, l’un des créateurs de l’iPod et fondateur de Palm, a quitté HP l’année dernière. En 2010, il avait vendu son entreprise Palm à Hewlett-Packard. Aujourd’hui, il revient sur ce rachat qui pour lui, fût un énorme gâchis.

jon-rubinstein

En 2010, Palm est vendu à HP pour 1,2 milliard de dollars. Un rachat qui a permis à la société d’installer WebOS sur ses tablettes… avant de laisser tomber l’idée et de passer l’OS en open source à la communauté et de le vendre à LG. Un énorme « gâchis » pour Jon Rubinstein, qui estime que Palm aurait pu avoir un bien meilleur avenir.

« HP n’a pas laissé le temps à WebOs de réellement faire ses preuves, a dit Rubinstein, et c’est un tort ». Le fondateur de Palm indique que l’OS a été l’un des précurseurs dans beaucoup de domaines. Il indique par ailleurs qu’iOS 7, dévoilé lors du WWDC 2013, s’inspire de beaucoup d’idées de WebOS. HP aurait pu laisser l’OS inventer d’autres choses avant de l’abandonner suite aux faibles ventes.

Cette déclaration montre bien le mécontentement de Rubinstein, qui affirme avoir été impuissant lors de l’achat. Aujourd’hui, l’ex PDG de Palm officie au conseil d’administration d’Amazon et de Qualcomm.

Articles recommandés