3 cyber-menaces qu’un VPN peut combattre

Par

le

Avec l’essor du travail à distance et du freelancing, l’utilisation des VPN a également augmenté. L’objectif initial de cet outil était de permettre aux techniciens informatiques d’accéder aux ressources technologiques critiques depuis n’importe quel endroit. Mais aujourd’hui, tout le monde peut avoir besoin d’un VPN pour se protéger contre les cyber-attaques et sécuriser sa navigation en ligne.

  • Logiciels espions (spywares)

D’abord, un VPN c’est quoi ? Un réseau privé virtuel protège votre confidentialité en ligne et sécurise votre connexion internet. Pour ce faire, il crypte vos données et établit un tunnel sécurisé pour votre connexion. En passant par des serveurs situés à d’autres endroits, il masque aussi votre IP et empêche ainsi de traquer votre activité en ligne.

Cela nous mène à la première cyber-menace contre laquelle un VPN vous protège : les spywares. Comme leur nom l’indique, ces logiciels espions épient votre activité sur internet pour collecter vos données contre votre gré. L’objectif peut être un gain financier direct, l’envoi de publicité ciblée, le spam, etc.

Un VPN ne peut pas empêcher votre ordinateur de télécharger des logiciels espions, mais il dissimule votre emplacement, empêchant les hackers de surveiller votre activité en ligne. Avec le meilleur VPN, vous accédez même à des logiciels anti-malware et de blocage des publicités pour assurer votre sécurité en ligne.

  • Piratage de données

Ensuite, un VPN complique la tâche des logiciels malveillants qui tentent de voler des informations sur votre ordinateur. Pourquoi ? Parce qu’il crypte vos données, les rendant inexploitables sans le code de chiffrement.

Par conséquent, si vous utilisez un VPN pour vous connecter à un réseau Wi-Fi public, vous n’avez pas à craindre des piratages de données à distance. Un hacker ne pourra pas voler les informations de votre carte de crédit, votre mot de passe ou d’autres informations sensibles. Le service du VPN acheminera votre trafic en toute sécurité à travers un tunnel crypté vers un serveur externe.

Notez toutefois qu’un VPN ne sécurise que vos connexions, pas vos appareils. En complément, augmentez alors votre cyber-sécurité avec un logiciel de cryptage, un bon anti-virus et des protocoles d’authentification à deux facteurs.

  • Hameçonnage (phishing)

À l’origine, les hackers qui tentaient de voler les informations via un site de phishing utilisaient un domaine http, car ils ne pouvaient pas obtenir la certification requise pour le protocole https.

Mais aujourd’hui, la plupart des pirates parviennent désormais à créer des sites https. Ils trompent ainsi la plupart des utilisateurs et volent de nombreuses données personnelles. Pour éviter un tel scénario, utilisez donc un VPN lorsque vous naviguez en ligne.

Sélectionnez un service VPN qui offre sécurité et protection de la confidentialité lorsque vous êtes sur internet. Assurez-vous aussi qu’il possède un détecteur de sites malveillants pour identifier les liens susceptibles de compromettre votre sécurité.

Enfin, avec un VPN, les individus malveillants ne peuvent pas surveiller votre trafic en ligne et vous diriger vers leur site en détournant votre navigateur. La connexion au réseau privé isole votre connexion réseau, limitant ainsi toute tentative de hijacking. Vous bénéficiez ainsi d’une navigation sécurisée.