Apple permet désormais aux développeurs de publier des applications non répertoriées sur l’App Store

Par

le

Désormais, les développeurs peuvent publier des applications non répertoriées au sein de l’App Store.

Apple a ajouté la prise en charge des applications non répertoriées à l’App Store, ce qui permet aux développeurs de partager directement leurs applications avec les utilisateurs prévus plutôt qu’avec le grand public. Ces applications n’apparaîtront dans aucune catégorie, recherche ou section de découverte de l’App Store et ne peuvent être téléchargées que via un lien direct.

Apple a annoncé que les développeurs peuvent désormais demander à soumettre des applications non répertoriées sur l’App Store. La fonctionnalité, déployée dans toutes les régions prises en charge, devrait être utile lorsqu’une application est destinée à être utilisée uniquement au sein d’une organisation, pour des études de recherche, des événements spéciaux ou en tant que ressource pour les employés ou outil de vente.

Le document de support explique que les développeurs peuvent demander que leurs applications existantes (répertoriées) et nouvelles soient hébergées de cette manière. Suite à l’approbation d’Apple, l’application et toutes ses futures versions seront distribuées selon la méthode « Application non répertoriée », permettant aux développeurs de la partager avec les utilisateurs via un lien direct.

Cette nouvelle méthode de distribution fonctionne également avec Apple Business Manager et School Manager, cependant, le passage à celle-ci nécessitera la création d’un nouvel enregistrement d’application. Deuxièmement, une application candidate non répertoriée devra également passer par le processus habituel d’examen des applications d’Apple et devrait donc être prête pour la distribution finale, car les applications en pré-version ou en phase bêta seront rejetées.

Un lien sera généré une fois qu’une nouvelle application non répertoriée sera approuvée, tandis que celles déjà disponibles sur l’App Store utiliseront leur lien actuel. Étant donné que l’accès aux applications repose uniquement sur ce lien, Apple conseille aux développeurs de déployer des mesures préventives contre l’utilisation non autorisée de leurs applications.


Articles recommandés