fbpx

Le nombre d’utilisateurs de Microsoft Edge ne cesse de croître

Par

le

Le navigateur Microsoft Edge a vu sa popularité multipliée par 10 en seulement un an, devenant ainsi le troisième navigateur le plus utilisé.

Vous vous souvenez de l’époque durant laquelle Microsoft Edge avait un problème de popularité? Cela a commencé à changer lorsqu’il est passé à une version basée sur Chromium, remplaçant Firefox en tant que deuxième navigateur de bureau le plus populaire après Chrome l’année dernière. C’est un modèle qui se poursuit.

Le rapport 2020 de NetMarketShare a montré que la part de marché de 7,59% d’Edge sur les ordinateurs de bureau l’a fait dépasser Firefox en mars de l’année dernière. Désormais, une autre société d’analyse, StatCounter, rapporte qu’Edge a ajouté des utilisateurs au cours des derniers mois à mesure que la base d’utilisateurs de Firefox se réduit.

Bien que les données ne prouvent pas que les utilisateurs de Firefox sont partis pour Edge, nous constatons que le navigateur de Microsoft a vu sa part de marché passer de 7,81% à 8,03% cette année, tandis que le produit de Mozilla est passé de 8,1% à 7,95%. C’est un record absolu pour Edge, selon StatCounter.

Le gain d’utilisateurs d’Edge ne lui a pas assuré la deuxième position. Cet honneur revient à Safari, qui détient désormais une part de 10,11%, bien que ses chiffres baissent depuis décembre, de sorte qu’Edge pourrait le dépasser assez tôt.

Comme Windows 7, il semble que certaines personnes aient du mal à oublier Internet Explorer, désormais abandonné. Il a une part de 1,7% qui diminue très lentement.

Les données ne concernent que le marché des ordinateurs de bureau. En regardant toutes les plates-formes (bureau, tablette et mobile), les iPhones et iPads rendent le deuxième spot de Safari plus sécurisé avec une part de 19,03%, tandis que Firefox devance Edge, bien que de seulement 0,23%.

Le mois dernier, nous avons appris qu’un bug dans la fonction «startup boost», qui augmente le temps de lancement d’Edge en maintenant les processus clés en arrière-plan lorsque le navigateur n’est pas ouvert, l’empêchait de se fermer, ce qui gênait les performances du système.


Articles recommandés