fbpx

Parler : Le PDG du réseau social de la droite radicale américaine démis de ses fonctions

Par

le

Le patron de Parler, réseau social populaire auprès de la droite radicale américaine, a été démis de ses fonctions.

Au cours des dernières semaines agitées pour la plateforme sociale relativement nouvelle, Parler se retrouve désormais sans PDG. Selon une déclaration dans une note obtenue par Fox News et le Wall Street Journal, le licenciement du patron John Matze a pris effet le 29 janvier 2021. «Le 29 janvier 2021, le conseil d’administration de Parler contrôlé par Rebekah Mercer a décidé de mettre immédiatement fin à mon poste de PDG. de Parler. Je n’ai pas participé à cette décision », a déclaré Matze.

La nouvelle survient après que Parler se soit retrouvé exclu d’Internet en raison de sa position de refus de modérer le contenu et du rôle qu’il a joué dans la coordination des émeutes du 6 janvier dans la capitale américaine.

Apple et Google ont supprimé Parler de leurs magasins d’applications respectifs, et Amazon a supprimé l’hébergement AWS de Parler. Parler a techniquement une URL vers son site Web, mais la majorité de ses services restent hors ligne.

« Au cours des derniers mois, j’ai rencontré une résistance constante à ma vision du produit, ma forte croyance en la liberté d’expression et ma vision de la façon dont le site Parler devrait être géré », a écrit Matze. «J’ai travaillé des heures sans fin et mené des batailles constantes pour faire fonctionner le site de Parler, mais à ce stade, l’avenir de Parler n’est plus entre mes mains. »

Matze ne restera pas chez Parler dans un autre rôle, mais prendra un peu de temps avant de «chercher de nouvelles opportunités».

En attendant, le Comité de la Chambre des États-Unis sur la surveillance et la réforme pourrait ouvrir une enquête sur Parler, et sa présidente Carolyn Maloney a également appelé à une enquête du FBI sur le réseau social Parler.


Articles recommandés