fbpx

Apple supprime le réseau social Parler de l’App Store

Par

le

Apple a retiré Parler de l’App Store, à la suite d’accusations selon lesquelles l’application sociale favorisait les appels à la violence avant et après le raid sur le Capitole américain.

Apple a retiré l’app Parler de l’App Store, à la suite d’accusations selon lesquelles l’application sicale favorisait les appels à la violence avant et après le raid sur le Capitole américain.

«Nous avons toujours soutenu divers points de vue représentés sur l’App Store, mais il n’y a pas de place sur notre plateforme pour les menaces de violence et les activités illégales. Parler n’a pas pris de mesures adéquates pour lutter contre la prolifération de ces menaces à la sécurité des personnes. Nous avons suspendu Parler de l’App Store jusqu’à ce qu’ils résolvent ces problèmes », lit-on dans un communiqué de la société samedi soir.

Vendredi, Apple a lancé un ultimatum à Parler pour lui demander de supprimer le contenu en violation de ses politiques et de fournir un plan sur la manière de modérer le contenu à l’avenir. Apple a déclaré que Parler avait 24 heures pour apporter les modifications, sinon il serait supprimé de l’App Store.

Apparemment, Parler a proposé des changements, mais Apple a décidé qu’ils n’étaient pas suffisants, selon une déclaration qu’Apple a envoyée à Parler parallèlement à sa décision finale de supprimer l’application. La firme de Cupertino déclare que «les processus mis en place par Parler pour modérer ou empêcher la diffusion de contenus dangereux et illégaux se sont révélés insuffisants» et que Parler ne reviendra pas sur l’App Store tant qu’il n’aura pas «démontré votre capacité à modérer et filtrer efficacement les contenu dangereux et préjudiciable sur votre service.  »

Apple n’est pas le seul à savoir pris des mesures contre l’app social, l’application a également été retirée du Google Play Store. « Nous sommes au courant de la publication continue dans l’application Parler qui cherche à inciter à la violence continue aux États-Unis », a déclaré Google dans un communiqué. «Nous reconnaissons qu’il peut y avoir un débat raisonnable sur les politiques de contenu et qu’il peut être difficile pour les applications de supprimer immédiatement tout contenu non conforme, mais pour que nous puissions distribuer une application via Google Play, nous exigeons que les applications mettent en œuvre une modération robuste pour le contenu flagrant. À la lumière de cette menace permanente et urgente pour la sécurité publique, nous suspendons les listes de l’application du Play Store jusqu’à ce qu’elles résolvent ces problèmes. »


Articles recommandés