fbpx

Le Pokémon Go Fest se tiendra en ligne cette année

Par

le

A cause du Covid-19, le Pokémon Go Fest se tiendra en ligne cette année, du 25 juillet au 26 juillet.

Le Pokémon Go Fest annuel se tiendra en ligne du 25 au 26 juillet de cette année en raison de la pandémie de coronavirus. L’événement se déroule généralement dans certaines villes du monde, permettant aux joueurs de se retrouver dans des lieux physiques tels que de grands parcs et de jouer au titre de réalité augmentée de Niantic. Le premier Pokémon Go Fest s’est tenu à Chicago en 2017 pour célébrer le premier anniversaire du jeu, mais les futurs festivals se sont étendues à d’autres pays, dont le Japon et l’Allemagne.

C’est la première fois que les participants au Pokémon Go Fest seront autorisés à assister aux deux jours de l’événement. Auparavant, les joueurs ne pouvaient assister qu’à l’un des deux jours. L’événement devenant virtuel cette année, Niantic prévoit d’augmenter le nombre de billets disponibles. « Le traditionnel rassemblement des fans de Pokémon GO va bien sûr nous manquer, mais nous sommes ravis de vous permettre de vivre l’expérience Pokémon GO Fest depuis chez vous. Jouer à la maison ne veut pas forcément dire jouer seul », a déclaré le directeur du marketing et des événements mondiaux de Niantic, Michael Steranka, dans un article de blog. Bien que Niantic n’ait pas encore détaillé exactement ce que le festival de deux jours comprendra, il note qu’en plus d’un week-end complet, de rencontres exceptionnelles de Pokémon et d’Études spéciales inédites, il sera également possible de jouer avec les autres Dresseurs et découvrir d’autres surprises amusantes tout au long de l’été ».

Pokémon Go est un jeu de réalité augmentée qui repose fortement sur l’exploration en plein air et la présence physique. La plupart des gens restant à la maison, Niantic a adapté le jeu en ajoutant des fonctionnalités conviviales à distance d’une durée limitée, telles que des raids virtuels, pour s’assurer que les fans s’amusent toujours à attraper des monstres virtuels sur leurs smartphones.


Articles recommandés