fbpx

Microsoft Flight Simulator : la configuration système requise révélée

Par

le

Les configurations nécessaire, recommandée et optimale pour faire tourner Microsoft Flight Simulator ont été révélées.

La sortie de Flight Simulator de Microsoft va exciter sans aucun doute beaucoup de pilotes en herbe, car le jeu permettra aux joueurs de décoller de l’un des 37 000 aéroports du monde réel et de voler à travers de magnifiques vues inhabitées pendant la journée avec un trafic aérien en temps réel, pour être époustouflé par des milliers de veilleuses scintillantes dans les villes (et leurs cockpits).

Le jeu devant sortir dans le courant de cette année, la société a publié la configuration système suivante, qui doit toutes s’exécuter sur Windows 10 version 1909 (mise à jour de novembre 2019).

La configuration nécessaire, soit le minimum pour pouvoir faire tourner Microsoft Flight Simulator 2020 est la suivante : un processeur AMD Ryzen 3 1200 ou Intel Core i5-4460, 8 Go de mémoire vive, une carte graphique AMD Radeon RX 570 ou NVIDIA GT X770, 150 Go d’espace disque et une connexion Internet de 5 Mb/s au minimum.

Pour la configuration recommandée, celle qui offrer un meilleur compromis côté graphismes et performance : un processeur AMD Ryzen 5 1500 ou Intel Core i5-8400, 16 Go de mémoire vive, une carte graphique AMD Radeon RX 590 ou NVIDIA GTX 970, 150 Go d’espace disque et une connexion Internet à 20 Mb/s.

Si vous voulez avoir tous les paramètres au maximum : un processeur AMD Ryzen 7 2700X ou Intel Core i7-9800X, de 32 Go de mémoire vive, d’une carte graphique AMD Radeon VII ou NVIDIA RTX 2080, de 150 Go d’espace disque sur SSD et d’une connexion avec une bande passante de 50 Mb/s minimum.

Contrairement à la plupart des jeux, les exigences de bande passante pour ce titre sont énoncées dès le départ car une grande partie de ses données seront diffusées aux joueurs à partir des serveurs Microsoft, car pour mettre l’intégralité du contenu du jeu sur un support physique, il faudrait 20000 disques Blu-ray.

Cependant, les développeurs ont travaillé sur les moyens de charger à l’avance certaines régions du monde pour aider ceux qui ont des connexions Internet plus lentes et permettre le jeu hors ligne, augmentant probablement la taille de fichier initiale de 150 Go du jeu.

C’est aussi pourquoi les spécifications « full » du jeu ne mentionnent pas le RTX 2080Ti de qualité supérieure, mais nécessitent une connexion Internet à 50 Mbps. Bien que la variante « Ti » aiderait probablement à améliorer les visuels lorsque cela est possible avec plus de puissance et de mémoire, les ressources de streaming et les données météorologiques en direct de Bing, y compris les ouragans, les orages et les arcs-en-ciel dans la session d’un joueur en 4K, sont tout aussi importantes pour le jeu et donc a besoin d’une telle bande passante.

Microsoft s’est également engagé à prendre en charge le contenu tiers et communautaire, ce qui signifie l’accessibilité et l’amélioration du contenu au fil du temps pour un jeu qui gardera probablement les fans en l’air pendant des années à venir.


Articles recommandés