fbpx

COVID-19 : Facebook va donner 1000 dollars à chacun de ses employés

Par

le

Afin d’aider ses employés pendant cette période de coronavirus, Facebook va donner 1000 dollars à chacun de ses salariés.

Dans une note interne mardi, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg a déclaré que son entreprise offrirait à chaque employé une prime en espèces de 1 000 $ pour l’aider pendant l’épidémie de coronavirus.

Comme le souligne The Information, Facebook comptait près de 45 000 employés à temps plein à la fin de 2019. On ne sait pas si la prime sera également étendue aux milliers de sous-traitants supplémentaires qui travaillent pour l’entreprise.

L’année dernière, le revenu médian d’un employé de Facebook était de 228 651 $.

D’autres sociétés américaines ont décidé de faire un geste en faveur de leurs salariés. Le fournisseur de logiciels Workday a déclaré cette semaine qu’il offrirait aux employés en dessous du poste de vice-président une prime équivalente à deux semaines de salaire. Espérons que d’autres entreprises à travers le monde suivent l’exemple.

Le directeur de l’exploitation de Facebook, Sheryl Sandberg, a également annoncé mardi que la société investissait 100 millions de dollars pour aider les petites entreprises touchées par le coronavirus. Les entreprises éligibles pourront bénéficier de subventions en espèces et de crédits publicitaires pour aider à payer les loyers, couvrir les coûts d’exploitation, maintenir leur main-d’œuvre et communiquer avec plus de clients.

Facebook a déclaré qu’il commencerait à accepter les candidatures dans les semaines à venir. Les parties intéressées devraient mettre en favoris le site Web du programme de subventions aux petites entreprises et y revenir. Toutefois, le réseau social a précisé qu le nombre est limité à 30 000 structures.

Le géant des réseaux sociaux a également ouvert son Business Hub, une ressource pour les employés de Facebook et les experts de la santé, à tous. Ici, vous trouverez des conseils sur la façon de planifier une réponse d’urgence et de minimiser les temps d’arrêt, d’accéder aux kits d’outils de résilience métier et plus encore.


Articles recommandés