fbpx

Uber va commencer à mettre des publicités sur certains de ses véhicules

Par

le

Via son partenariat avec Adomni, Uber va commencer à afficher des publicités sur certains de ses véhicules Uber aux USA.

La publicité est une grosse affaire ces jours-ci, et Uber cherche à tirer parti de cette industrie de manière plus directe maintenant. Uber s’est associé à la société de technologie publicitaire Adomni pour placer des « affichages publicitaires » sur les toits des véhicules de ses conducteurs.

En termes de forme, ces affichages publicitaires seront similaires à ce que les citadins voient souvent au-dessus des taxis. Bien sûr, aussi potentiellement lucrative que cela puisse être pour Uber, la société aurait du mal à forcer ses milliers de pilotes à adopter ces écrans sans leur donner quelque chose en retour.

C’est pourquoi Uber indemnisera tous les pilotes qui décident de jouer le jeu. Au cours d’un programme pilote temporaire (nous ne savons pas exactement combien de temps il durera) dans trois villes américaines, Uber offrira à ses chauffeurs 100 $ par semaine (en plus d’un paiement initial de 300 $) pour l’installation de ces écrans. Les conducteurs devront conduire les clients pendant au moins 20 heures par semaine pour être éligibles.

Les types d’annonces qu’Uber prévoit d’afficher sur ces écrans varieront, et nous sommes sûrs que la société dispose d’un système interne pour déterminer quand et où afficher certains messages sponsorisés. Après tout, des annonces spécifiques peuvent mieux fonctionner dans certaines villes participantes que dans d’autres. Les véhicules prenant part à ce programme afficheront différents formats (fixe ou vidéo de huit secondes) en fonction de la géolocalisation et de l’heure de la journée.

Les pubs sur les toits d’Uber devraient commencer à faire leur apparition le 1er avril. Adomni revendique 165 000 écrans publicitaires connectés à travers la Terre. En fonction des premiers résultats de cette expérimentation, elle pourrait être étendue à d’autres villes américaines en avril et au-delà.


Articles recommandés