fbpx

Netflix : le possible synopsis de la série Resident Evil a fuité

Par

le

Le possible synopsis de la série Resident Evil de Netflix semble avoir été mis en ligne prématurément sur un site au cours du week-end, avant d’être supprimé.

Les adaptations des jeux vidéo en films d’action live ou séries TV sont rarement bonnes. Bien sûr, cela n’a pas empêché les studios d’essayer. Nous avons récemment appris que Netflix avait décidé de faire une nouvelle adaptation de Resident Evil plus tôt cette année, mais il semble que la série pourrait être plus avancée que nous ne le pensions.

Vendredi dernier, Netflix a téléchargé par inadvertance un bref résumé de sa prochaine série télévisée Resident Evil sur sa page Web Media Center. L’entrée est apparue avec plusieurs autres productions mais a été rapidement supprimée. Une copie a été archivée sur la Wayback Machine.

Le synopsis n’a pas révélé beaucoup de détails sur l’histoire, mais il y avait tout de même un peu plus d’informations, ce qui est mieux que rien. Les principaux points à retenir sont que la série se déroule 26 ans après la découverte du virus T. La plupart de l’action se déroulera dans une ville appelée Clearfield, dans le Maryland. Les autres sites incluent Washington DC, la Umbrella Corporation et Greenwood Asylum.

Comme nous l’avons déjà signalé, la série est gérée par Constantin Film, le créateur des six adaptations cinématographiques de la franchise de jeux vidéo. Les critiques ont descendu la plupart des films, mais ces derniers ont rapporté plus d’un milliard de dollars dans le monde au box-office.

La série n’a pas de date de lancement, mais généralement, Netflix publie ces résumés lorsque les films et les séries sont sur le point d’être diffusés. Le fait qu’il ait retiré indique que la première saison n’est pas encore prête. Cependant, elle doit être suffisamment proche pour que quelqu’un fasse l’erreur de l’inclure sur la liste.

Il ne serait pas surprenant de voir une bande-annonce ou une autre annonce pour le programme bientôt.


Articles recommandés