fbpx

Les films du studio Ghibli arriveront sur Netflix dans les prochains mois

Par

le

Netflix a acquis les droits de 21 longs métrages du Studio Ghibli pour tous les pays en dehors des États-Unis, du Canada et du Japon.

Netflix a acquis les droits de 21 longs métrages du célèbre Studio d’animation japonais Ghibli pour tous les pays en dehors des États-Unis, du Canada et du Japon. La société ajoutera les films à sa bibliothèque par vagues à partir du mois prochain.

Jusqu’à très récemment, le Studio Ghibli refusait de proposer des versions numériques de son contenu dans n’importe quel format. Le mois dernier, la société a toutefois commencé à vendre des copies téléchargeables et WarnerMedia a annoncé qu’elle avait obtenu les droits de diffusion en continu aux États-Unis pour son prochain lancement au printemps de HBO Max.

Avec l’acquisition de Netflix, les films seront disponibles pour regarder en Asie, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans les Amériques. Netflix sous-titre les films en 28 langues et propose de nouveaux doublages jusqu’à 20 langues, ce qui n’est pas une mince affaire. Comme avec HBO Max, cependant, l’accord de Netflix ne couvre pas Le Tombeau des lucioles, car Studio Ghibli ne détient pas les droits de publication.

La première vague de sorties arrivera le 1er février. Elle comprend Le Château dans le ciel, Mon voisin Totoro, Porco Rosso ou encore Kiki la petite sorcière, Je peux entendre l’océan, Les Contes de Terremer et Souvenirs goutte à goutte.

Le 1er mars, Netflix ajoutera Nausicaä de la vallée du vent, Princess Mononoke, Mes voisins les Yamada, Le Voyage de Chihiro, Le Royaume des chats, Arrietty, le petit monde des chapardeurs, Le conte de la princesse Kaguya. Puis, le 1er avril, le service reçoit Pompoko, Si tu tends l’oreille, Le château ambulant, Ponyo sur la falaise, La colline aux coquelicots, Le vent se lève, Souvenirs de Marnie.


Articles recommandés