fbpx

WordPress fait équipe avec Stripe et propose des paiements récurrents pour des millions de sites Web

Par

le

WordPress est maintenant partenaire de Stripe, afin de proposer des paiements récurrents pour des millions de sites Web.

WordPress indique que plus de 400 millions de personnes consultent 20 milliards de pages sur la plateforme chaque mois. La société offre désormais aux créateurs un moyen simple de créer des abonnements pour leurs sites Web, ce qui pourrait s’avérer bénéfique, en particulier pour les plus petits.

En décembre dernier, le propriétaire de WordPress, Automattic, a publié la dernière version du système de gestion de contenu très répandu avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités et une nouvelle expérience d’édition basée sur des blocs. La société souhaite maintenant donner un coup de main aux millions de blogueurs qui pourraient ne pas être en mesure de maintenir leur travail de création sur les seuls revenus publicitaires.

Les propriétaires de sites Web utilisant WordPress et Jetpack pourront désormais utiliser une nouvelle fonctionnalité pour configurer des abonnements pour les visiteurs qui souhaitent apporter leur aide par des contributions répétées. Cette fonctionnalité sera disponible dans tous les abonnements WordPress.com payants, ce qui permettra aux propriétaires de sites Web de facturer facilement des dons mensuels, des bulletins hebdomadaires ou un « accès annuel à du contenu exclusif ». Il offre une flexibilité dans la configuration du calendrier de paiement ainsi qu’un moyen pour les internautes d’annuler à tout moment, s’ils le souhaitent.

Automattic a établi un partenariat avec Stripe, qui traitera les paiements pour les sites Web activant la fonctionnalité de paiements récurrents. Une fois que vous avez créé un compte Stripe, accédez à la page « Earn » de WordPress.com, qui vous guidera sur la manière de configurer des offres de paiement simples ou à plusieurs niveaux, ainsi que de placer un bouton « Paiements récurrents » sur votre site Web.

Cela pourrait fournir un canal de revenus supplémentaire aux trois millions de créateurs qui utilisent déjà des services tels que Patreon, ainsi qu’à de nombreux autres qui souhaitent monétiser leur travail.


Articles recommandés