Facebook teste une nouvelle section dédiée à l’actualité

Par

le

Facebook teste actuellement une nouvelle section baptisée News, qui est dédiée à l’actualité. Pour le moment, celle-ci est limitée aux USA.

Facebook a annoncé Facebook News, une section qui mettra en évidence les informations qui, à son avis, intéressent les utilisateurs. La société a commencé par un premier test de Facebook News dans le cadre d’un déploiement qui se déroulera d’ici à 2020. Les nouvelles serviront à la fois au contenu proposé par les fournisseurs choisis par les utilisateurs, mais également à « l’actualité nationale la plus pertinente de le jour. »

Facebook News comportera une personnalisation, avec des actualités pertinentes diffusées en fonction du contenu lu. Il y aura également des sections de sujet conçues pour répondre à vos intérêts spécifiques, y compris l’économie, le divertissement ou la science. Vous pourrez également relier vos abonnements payants à la plateforme, afin que vous puissiez lire des contenus à partir de l’application Facebook, si vous le souhaitez. Et les utilisateurs pourront masquer les « articles, sujets et éditeurs » qu’ils ne veulent pas voir.

La nouvelle section ne va pas simplement engloutir les nouvelles qui sont partagées dans les fils d’actualité des gens, mais existe dans son propre onglet. La société a annoncé qu’elle se concentrerait, du moins au début, sur les nouvelles générales, les actualités thématiques, diverses nouvelles et les actualités locales. Les éditeurs souhaitant participer devront se conformer à certaines règles relatives à l’intégrité, à la vérification des faits et au respect des normes de la communauté de Facebook.

Seuls les sites Web qui passent la barre de Facebook pour avoir évité les clickbait, ne pas diffuser de discours de haine et de désinformation seront sélectionnés. Et ils seront « continuellement » contrôlés pour s’assurer que les critères d’inclusion sont remplis. Il sera intéressant de voir comment l’interaction des nouvelles sur les normes de la communauté de Facebook affecte l’inclusion, en particulier pour les sujets comme la nudité sont problématiques sur le réseau social.

Dans un article de blog, l’équipe de presse de la société explique que le service ne repose pas uniquement sur des algorithmes, mais sur une curation humaine. Le panneau Today’s Stories, par exemple, sélectionnera des éléments détaillés et initialement publiés, conformément aux « directives accessibles au public ». Les règles pour ce qui peut et ne peut pas être inclus seront publiées sur Facebook News, afin que les gens puissent voir comment les modérateurs prennent leurs décisions.

Le test initial portera sur les grandes villes et les régions métropolitaines des Etats-Unis, notamment New York, LA, Chicago, Dallas Forth Worth, Philadelphie, DC, Miami, Houston, Atlanta et Boston. Les journaux locaux de ces régions obtiendront un accès préférentiel à la plateforme, semble-t-il, dans le cadre de la volonté de Facebook de mettre en avant les contenus locaux. Et le déploiement se poursuivra à travers les États-Unis au moins dans un avenir prévisible.


Articles recommandés