fbpx

Après six ans, Sony ouvre enfin la PS4 au support du multijoueur cross-platform

Par

le

Il sera maintenant possible pour les développeurs de rendre compatibles leurs jeux avec le multijoueur cross-platform sur PS4.

Dans une note parallèle à une conversation sur le jeu dans le cloud le patron de PlayStation, Jim Ryan, a déclaré que la société avait ouvert le jeu cross-platform à tout développeur souhaitant l’intégrer à ses jeux. C’est un grand pas pour Sony et un long moment à venir. Mais est-il trop tard pour que cela ait de l’importance avec la PS5 ?

Sony a fait preuve de beaucoup de résistance avant d’ajouter le jeu sur plusieurs plate-formes sur sa PlayStation 4. Des jeux comme Fortnite, ARK: Survival Evolved et Fallout 76 se sont tous vu refuser l’accès au terrain de jeu multi-plateforme par Sony.

Cependant, avec la guerre des console de nouvelle génération qui commencent à chauffer et le cycle de vie de la PS4 qui se termine, les murs se sont effondrés pour les joueurs désireux de rivaliser avec leurs amis sur d’autres plateformes.

Wired rapporte que le jeu cross-platform est sorti de sa phase bêta. Comme vous vous en souvenez peut-être, Sony a quelque peu ouvert le jeu cross-platform en septembre dernier, permettant ainsi aux joueurs PS4 de Fortnite de se mélanger à ceux d’autres plateformes. Au début, il semblait que Sony cédait sous la pression des fans en colère de Fortnite qui étaient exclus de leurs comptes en tentant de jouer sur Switch.

Cependant, en janvier, la société a officiellement annoncé un programme de bêta en cross-platform ajoutant la Rocket League. Depuis lors, d’autres jeux, tels que PUBG, Dauntless, Paladins, Smite et Realm Royal ont été autorisés à s’inscrire au programme.

Bien que Sony n’ait pas officiellement annoncé l’ouverture de la version bêta, comme nous l’avions noté en mai, Call of Duty: Modern Warfare permettra le jeu multiplate-forme à la fin du mois. En fait, tout développeur peut désormais ajouter des fonctionnalités à ses jeux multijoueurs, selon Sony.

La nouvelle arrive alors que le géant nippon lance sa grande plateforme de jeu dans le cloud PS Now et l’arrivée imminente de la PlayStation 5. Le PDG de Sony Interactive Entertainment, Jim Ryan, estime qu’ils se sont suffisamment reposé sur leurs lauriers.

« Il n’est pas évident que la marque victorieuse le restera forcément au prochain tour », a déclaré Ryan. « C’est pour cela que mon objectif est d’éviter la complaisance. Nous voulons nous assurer qu’ils donnent l’impression de ne pas laisser la concurrence prendre le dessus. »

Mise à part CoD: MW, Ryan n’a donné aucune information sur d’autres jeux pouvant permettant le multijoueur cross-platform.

Articles recommandés