fbpx

Le MIT crée une encre spéciale « reprogrammable » via la lumière

Par

le

Le MIT a mis au point une encre spéciale et applicable à tout type d’objet. Celle-ci est capable de changer de couleur comme un caméléon.

Des chercheurs du Laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle du MIT (CSAIL) ont mis au point une encre reprogrammable qui peut être utilisée pour modifier la couleur d’un objet. Baptisé «PhotoChromeleon» en raison de son aptitude à changer de couleur, l’encre a été créée en mélangeant des colorants photochromiques cyan, magenta et jaune dans une solution pulvérisable. L’équipe peut manipuler chaque canal de couleur en activant et en désactivant des sources lumineuses spécifiques jusqu’à obtenir le résultat souhaité, ce qui n’est pas sans rappeler la façon dont une imprimante à jet d’encre ajuste trois couleurs primaires pour créer presque n’importe quelle autre teinte.

Par exemple, si vous utilisez une lumière bleue, celle-ci sera principalement absorbée par le colorant jaune et désactivée, et les couleurs magenta et cyan resteront, produisant du bleu. Si vous utilisez une lumière verte, le magenta l’absorbera en grande partie et sera désactivé, puis les deux jaunes et cyan resteront, produisant le vert.

Yuhua Jin, auteur principal de cette découverte, a déclaré que celle-ci pourrait améliorer l’efficacité de la fabrication et réduire le gaspillage dans son ensemble.

En effet, la possibilité de personnaliser quotidiennement l’apparence des choses pourrait éliminer le besoin d’acheter le même objet de différentes couleurs, comme des chaussures, des lunettes de soleil ou même un étui pour smartphone. Mieux encore, le MIT a déclaré que la couleur restait la même lorsque l’objet était utilisé dans des environnements naturels, et que les designs pouvaient être effacés et réimprimés indéfiniment.

MIT a travaillé avec le constructeur automobile Ford sur le projet. Alper Kiziltas, spécialiste technique des matériaux durables et émergents chez Ford, a déclaré que l’encre pourrait réduire le nombre d’étapes nécessaires à la production d’une pièce multicolore ou améliorer la durabilité d’une couleur due aux intempéries ou à la dégradation par les UV. «Un jour, nous pourrons peut-être personnaliser nos véhicules sur un coup de tête», a ajouté Kiziltas.

Articles recommandés