fbpx

Facebook envisage de cacher le nombre de « J’aime » dans les publications

Par

le

Comme pour Instagram, le réseau social Facebook envisage de cacher le nombre de « J’aime » dans les publications.

Etes-vous le type de personne qui s’inquiète du nombre de « j’aime » qu’une publication Facebook reçoit ? Si tel est le cas, voici une bonne nouvelle: le réseau social pourrait commencer à cacher son compteur « J’aime » dans le fil d’actualité, ce que la société teste déjà dans l’application Instagram.

Comme elle l’a fait avec tant d’autres fonctionnalités d’applications inédites, c’est la chercheuse prolifique Jane Manchun Wong qui a découvert que Facebook testait une fonction pour cacher les compteurs de « j’aime » dans son application Android. L’option n’est pas encore disponible pour les utilisateurs, mais la société a confirmé à TechCrunch qu’elle envisageait de dissimuler sa méthode la plus connue d’approbation publique de publications.

En avril dernier, Wong, qui a également découvert que Facebook pourrait rapporter son outil de chat, a découvert qu’Instagram essayait de cacher son nombre de « jaime » au public. Même si la personne qui a posté une image saurait combien de Likes elle reçoit, tout le monde ne verrait que quelques noms/visages suivis de la mention «et d’autres» plutôt que des chiffres exacts. Le changement est à l’essai au Canada, au Brésil, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Italie, en Irlande et au Japon.

Dans le test Facebook, chaque type de réaction d’un utilisateur à un message est indiqué, mais, comme Instagram, seul le créateur verra exactement combien et qui ont réagi.

Avec Facebook confirmant qu’il pourrait masquer les « j’aime » dans l’application principale, il semble que les tests d’Instagram montrent que les aspects positifs d’un tel changement l’emportent sur les inconvénients éventuels.

Étant donné que de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux, en particulier les plus jeunes, se sentent obligés de publier des messages populaires, supprimer le compteur de Likes pourrait être bénéfique pour la protection de la santé mentale des personnes. Cela devrait également aider à réduire l’anxiété des utilisateurs, car plus besoin de se comparer à ceux qui reçoivent toujours des centaines de Likes. Le nombre de personnes abandonnant Facebook pour d’autres applications pourrait-il encourager les utilisateurs occasionnels à publier plus de contenu ou éloigner les fans de longue date de la plateforme ?

Articles recommandés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉