fbpx

Le fabricant japonais NEC fait voler un prototype de voiture volante

Par

le

Le fabricant japonais NEC a réussi à faire voler un prototype de voiture volante à 3m de haut pendant 45 secondes.

Nous entendons parler du développement des voitures volantes depuis un certain temps déjà. Plusieurs sociétés travaillent sur des véhicules volants autonomes, notamment la société japonaise NEC, qui s’est associée à la startup japonaise Cartivator pour développer son drone à passagers de type quadricoptère.

L’engin électrique a fait l’objet d’une démonstration lundi, près de Tokyo, dans laquelle il a plané dans une cage à une hauteur d’environ 3m pendant environ 40 secondes avant de revenir sur au sol. Ce n’était peut-être pas le plus impressionnant des exploits (il n’y avait même pas de passagers à l’intérieur et il était attaché au sol), mais selon Bloomberg, il s’agissait d’une des premières démonstrations de voiture volante par une grande entreprise japonaise. Cartivator espère commencer la production de masse du drone en 2026.

Le véhicule possède 4 hélices en guise de propulseur. Au sol, son châssis est équipé de 3 roues disposées à la manière d’un tricycle du futur. Le véhicule pèse 150 kilogrammes et mesure 3,9 mètres de long pour 3,7 mètres de large et 1,3 mètres de haut.

Le Japon a de grandes ambitions en matière de voitures volantes. Le pays vise à les utiliser pour expédier des marchandises d’ici à 2023 environ et veut que les gens les utilisent dans les villes d’ici à 2030. Ces véhicules pourraient contribuer à réduire les embouteillages dans les endroits les plus fréquentés du pays.

«Le Japon est un pays densément peuplé, ce qui signifie que les voitures volantes pourrait alléger considérablement le trafic routier», a déclaré à Bloomberg Kouji Okada, l’un des responsables du projet chez NEC. «Nous nous positionnons comme un catalyseur de la mobilité aérienne, en fournissant des données de localisation et une infrastructure de communication pour les voitures en vol.»

Uber, Lilium, Kitty Hawk de Larry Page, Audi, Airbus et bien d’autres ont rejoint le mouvement des voitures volantes. Cartivator, quant à lui, a l’avantage de se voir accorder une autorisation pour des vols en plein air par le gouvernement japonais.

Articles recommandés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉