La première ligne ferroviaire au monde à énergie solaire est opérationnelle au Royaume-Uni

Par

le

La ligne de chemin de fer dans le Hampshire, au Royaume-Uni, est la première au monde à être alimentée par une ferme solaire.

Les systèmes de transport en commun à travers le monde commencent à passer des moteurs à combustibles fossiles traditionnels aux alternatives électriques. La ville chinoise de Shenzhen a déjà converti l’ensemble de sa flotte de bus publics en véhicules électriques et, à présent, une ligne de train britannique suit le même chemin.

Selon The Guardian, une ligne de chemin de fer située près d’Aldershot dans le Hampshire, en Angleterre, est désormais entièrement alimentée par l’énergie solaire, grâce à une ferme solaire située à proximité. La ferme contient 100 panneaux solaires, qui alimenteront le système de traction des trains, ainsi que sa « signalisation et ses lumières ». Apparemment, c’est la toute première fois qu’un train ferroviaire est entièrement alimenté par une ferme solaire.

Pour être clair, il s’agit d’une installation relativement petite. Quand on évoque 100 panneaux solaires, cela paraît beaucoup, mais quand on sait combien le système de train britannique a besoin d’énergie, il ne s’agit que d’une goutte d’eau. Quoi qu’il en soit, il s’agit là d’une réalisation plutôt importante pour le Royaume-Uni, qui pourrait ouvrir la voie à l’installation de lignes ferroviaires similaires alimentées à l’énergie solaire dans tout le pays et peut-être même à l’étranger si l’idée se concrétise.

En effet, il semble que l’idée de développer la technologie dans le reste du pays soit le plan à long terme de l’organisation derrière cette installation, Riding Sunbeams. C’est un projet assez ambitieux, et nous sommes impatients de voir si ou non, le groupe peut y arriver.

Bien que l’idée soit intéressante, le train à énergie solaire n’est pas une nouveauté en soi. Mais, dans la plupart des cas, des panneaux photovoltaïques sont installés directement sur leurs toits. Par exemple, en Australie, depuis 2017, à Bryon Bay, le train « red rattle » roule uniquement grâce à l’énergie solaire sur un trajet de trois kilomètres entre le centre-ville et un hôtel situé de la plage.


Articles recommandés