Les voitures électriques et hybrides vont faire du bruit en Europe

Par

le

Tous les nouveaux modèles de voitures électriques vendues dans l’Union européenne doivent désormais produire un bruit artificiel.

L’une des caractéristiques des voitures électriques est qu’elles fonctionnent presque silencieusement, en particulier si on les compare à leurs homologues traditionnels fonctionnant aux combustibles fossiles. Mais cela est en train de changer dans l’Union européenne, où une règle exige que les nouveaux véhicules électriques incluent un dispositif émettant du bruit.

Le règlement de l’UE, entré en vigueur aujourd’hui, stipule que tous les nouveaux types de véhicules électriques à quatre roues doivent être équipés d’un système d’alerte acoustique pour véhicule, ou AVAS, qui produit un bruit semblable à celui d’un moteur standard lorsque le véhicule roule en dessous de 19 km/h. Vous pouvez l’entendre par vous-même dans le clip ci-dessous.

« Cette nouvelle exigence donnera aux piétons une confiance accrue lors de la traversée de la route », a déclaré le ministre britannique des Routes, Michael Ellis.

Les générateurs de bruit sont activés lorsque le véhicule descend en dessous des 19 km/h, car l’UE affirme que les voitures sont le plus susceptibles d’être proches des piétons lorsqu’elles conduisent lentement ou en marche arrière. Fait intéressant, les conducteurs pourront désactiver le périphérique s’ils le jugent nécessaire.

À partir de 2021, toutes les nouvelles voitures électriques devront inclure un système d’alerte acoustique pour véhicule, pas seulement les nouveaux modèles. On pense que les véhicules électriques déjà sur les routes seront équipés de ces dispositifs.

L’accord européen stipule que le bruit artificiel généré ne devra pas dépasser les 75 décibels. Il s’agit d’un son quasiment équivalent à ce que peut émettre un aspirateur lorsqu’on est à côté.

Si pour l’instant le bruit artificiel va être obligatoire dans des situations précises, certaines associations veulent aller encore plus loin et souhaitent que l’obligation de bruit artificiel concerne tous les véhicules, peu importe la situation, même au-delà des 19km/h précisés dans la future réglementation européenne.


Articles recommandés