fbpx

Suite à des problèmes d’écran, Samsung reporte le lancement du Galaxy Fold

Par

le

Samsung a annoncé lundi le report du lancement de son smartphone pliable Galaxy Fold, à cause de problèmes d’écran.

Samsung a décidé de différer le lancement de son smartphone pliable prévu après que plusieurs testeurs eurent rencontré des problèmes avec l’écran trop fragile. Dans un communiqué de presse, la société indique qu’elle a repoussé le lancement du Galaxy Fold par rapport à l’objectif initial du 26 avril.

«Pour évaluer pleinement ces informations et effectuer d’autres tests internes, nous avons décidé de différer la sortie du Galaxy Fold. Nous prévoyons d’annoncer la date de sortie dans les prochaines semaines », a déclaré la société dans un communiqué.

Le Galaxy Fold, premier téléphone doté d’un écran pliable aux États-Unis, a créé un buzz important lors de sa présentation. Plusieurs testeurs ont toutefois noté que le périphérique tombait en panne après seulement quelques jours d’utilisation, affichait un écran scintillant ou ne fonctionnait plus du tout après une utilisation normale.

La société a déclaré que la pression exercée par la charnière du téléphone risquait d’endommager son écran.

« Les premiers résultats de l’inspection des problèmes signalés à l’écran ont montré qu’ils pouvaient être associés à un impact sur les zones exposées supérieure et inférieure de la charnière », indique le communiqué. «Il y a eu aussi un cas où des substances présentes à l’intérieur de l’appareil ont affecté les performances d’affichage. Nous prendrons des mesures pour renforcer la protection de l’écran. Nous allons également améliorer les consignes d’entretien et d’utilisation de l’écran, y compris la couche de protection, afin que nos clients puissent tirer le meilleur parti de leur Galaxy Fold. ”

Samsung devait organiser un événement de lancement du Fold à Hong Kong et en Chine, mais l’a reporté à plus tard.

Ce délai donne l’occasion aux autres fabricants de téléphones pliables, comme Huawei par exemple, de lancer leurs appareils (Mate X pour Huawei).

Dans le passé, Samsung avait appris de dures leçons sur le lancement de périphériques qui n’étaient pas prêts, comme avec le Note 7, rappelé en raison de l’explosion de sa batterie. Et quand on demande aux consommateurs de payer 2 000 euros pour un appareil, l’entreprise veut s’assurer que tout se passe bien.

Articles recommandés