fbpx

GPS sans connexion internet : les 5 meilleures applications pour Android & iOS

Par

le

Si vous ne voulez pas accumuler de frais d’itinérance ni vous appuyer sur une connexion data dans des endroits distants, essayez l’une de ces applications GPS qui fonctionnent sans connexion 3G/4G.

Si voyager consiste à vous retrouver vous-même, cela a été rendu beaucoup plus facile ces dernières années avec le lancement d’excellentes applications de cartographie. Si vous conduisez, et particulièrement si vous êtes sur un trajet en voiture, les instructions détaillées fournies par de telles applications sont incroyables.
Cependant, si vous souhaitez résister aux frais d’itinérance et/ou visiter des régions isolées sans réseau mobile, vous devez effectuer quelques préparations avant de quitter votre domicile. Même si vous les utilisez en mode hors connexion, il est prudent de ne pas trop utiliser le GPS de votre téléphone, car cela déchargerait rapidement la batterie.

Mis à part ces avertissements, ces cinq applications gratuites sur iOS et Android méritent toutes d’être prises en compte pour votre prochain voyage sur la route.

Google Maps

C’est l’application de cartographie par excellence pour beaucoup, mais Google Maps n’a que récemment permis son utilisation hors connexion, et sa façon de procéder est curieusement encombrante. Au lieu de télécharger des villes, des pays ou des régions spécifiques, vous devez mettre en surbrillance une zone de la carte que vous souhaitez télécharger en pinçant l’écran pour effectuer un zoom avant ou arrière.

Heureusement, l’app ne télécharge que lorsque votre téléphone est connecté au Wi-Fi, sauf si vous modifiez les paramètres, et ne la mettez à jour automatiquement que lorsque vous êtes en Wi-Fi.

Cela fonctionne assez bien une fois sur votre téléphone, mais Google Maps n’autorise pas la navigation parlée, tour par tour, quand le service est hors connexion. Vous pouvez corriger cet inconvénient en commençant une navigation alors que vous êtes encore en Wi-Fi, peut-être en quittant le hall de l’hôtel, même si ce n’est pas formidable si vous prévoyez de faire une excursion avec plusieurs arrêts.

Un autre inconvénient de Google Maps est que les cartes téléchargées n’ont pas de nom. Par conséquent, la suppression de cartes dont vous n’avez plus besoin peut prendre beaucoup de temps. Toutefois, Google Maps reste une application cartographique fiable, sans publicité.

HERE WeGo

Voici une application cartographique sophistiquée et intuitive qui vous permet de télécharger des cartes pour des pays entiers en appuyant simplement sur un bouton.

Son principal avantage par rapport à Google Maps est le fait qu’elle peut vous donner des instructions vocales détaillées même sans connexion, comme un satellite de navigation. Mieux encore, vous savez que vous le faites; Un curseur «Utiliser l’application hors ligne» vous permet de savoir que vous n’utilisez aucune donnée.

Bien sûr, vous devez télécharger les cartes dont vous avez besoin via Wi-Fi avant de vous aventurer hors réseau, mais cela est très facile à faire. L’application vous invite même à télécharger une carte pour l’ensemble du pays ou de la région dans lequel vous vous trouvez, tout en vous indiquant exactement la quantité de stockage nécessaire (et même la quantité d’espace disponible sur votre téléphone).

Cette opération à un bouton rend ce service supérieur à Google Maps et beaucoup plus facile à comprendre. Vous pouvez parcourir une liste de tous les packs de cartes, puis les télécharger et les supprimer à volonté avant et après votre départ.

L’inconvénient de HERE WeGo est qu’il ne vous dit pas quelle voie emprunter lorsque vous quittez une autoroute. Il y a également de petites pubs lors du téléchargement de cartes.

Maps. Me

Ce qui distingue Maps. Me des deux apps précédentes est qu’elle est principalement conçue pour fonctionner hors ligne. L’application ne vous laissera même pas naviguer jusqu’à un endroit pour lequel vous n’avez pas téléchargé la carte. Par conséquent, même si vous avez un plan d’itinérance en place, vous aurez probablement besoin de trouver une connexion Wi-Fi gratuite.

Par conséquent, sa fonctionnalité de recherche n’est pas aussi sophistiquée que sur d’autres applications, elle se limite aux emplacements figurant sur des cartes que vous avez déjà téléchargées. Il peut donc falloir un certain temps pour trouver la destination exacte vers laquelle vous souhaitez naviguer.

Basé sur la carte du monde du wiki gratuit OpenStreetMap, Maps. Me est constamment mis à jour par une communauté en ligne et comprend des cartes très détaillées, de nombreux points d’intérêt et une navigation vocale détaillée lorsque vous êtes hors ligne. Il contient même des références de grille exactes.

Bien que l’application soit concentrée sur le téléchargement de cartes, Maps.Me a beaucoup de fonctions en ligne qui manquent à Google Maps et HERE WeGo. De plus, elle s’intègre parfaitement à Uber et vous permet de réserver des visites guidées avec Viator, mais il y a énormément de publicité obstruant le petit écran.

Sygic GPS Navigation

(payant)

Sygic est un système de navigation complet. Avant de commencer, sélectionnez les pays ou régions dans lesquels vous voyagez, puis téléchargez les cartes sur votre appareil. L’app est gratuite durant les 7 premiers jours d’utilisation, avant de nécessiter une licence pour pouvoir profiter du GPS. Moyennant 19,99€, vous profiterez des cartes Europe (à vie). Avec 24,99 euros, vous pourrez vous équiper de l’info trafic en temps réel.

La recherche est lente mais performante, même lorsque vous êtes hors ligne. Il n’existe pas de fonction de recherche de lieux intéressants (bien que quelques lieux intéressants clés, tels que les stations-service, apparaissent sur la carte), de sorte que tous les points de route ou destinations nécessitent une adresse physique et que vous devez entrer cette information en détails.

Sur la route, Sygic propose à la fois une vue 2D de haut en bas et un affichage 3D élégant, complété par une topographie locale. Les deux sont présentés dans des couleurs vives, ce qui permet aux cartes de se distinguer lorsque vous conduisez.

Sygic est livré avec des unités métriques par défaut et a tendance à être assez bavard lors de l’utilisation de la navigation vocale. Sinon, les instructions sont utiles, précises et livrées dans les meilleurs délais. Sygic récupère rapidement avec de nouvelles instructions si vous manquez un virage ou si vous faites un détour.

Bien que certains éléments à l’écran soient un peu trop petits pour être perçus d’un seul coup d’œil et que plusieurs éléments de l’interface soient inutilement compliqués, Sygic mérite dans l’ensemble une attention particulière. Les fonctions supplémentaires (payantes) incluent notamment des informations sur l’emplacement des radars, la navigation photo, un système de projection de la navigation sur votre pare-brise pour une conduite plus sûre de nui, une fonction de dashcam et bien d’autres.

CoPilot Premium

(payant)

CoPilot a toujours été considéré comme un système de navigation plus encombrant, mais il a évolué avec le temps pour devenir un GPS performant.

Le GPS propose également une application gratuite (CoPilot GPS), mais vous ne payez rien. Les cartes sont vendues sur une base régionale (l’Europe coûte 30 euros, par exemple) et la navigation vocale pour l’application gratuite coûte quelques euros supplémentaires. Il en va de même pour le trafic en direct après une première année gratuite. Les téléchargements de cartes sont faciles et vous sont communiqués lors de la première utilisation de l’application.

CoPilot comprend un système de recherche de points d’intérêt légèrement étrange, vous obligeant à choisir une catégorie (hôtel, station-service, concession automobile) avant de lancer une recherche dans sa base de données. Si vous souhaitez quelque chose de plus simple, vous devez effectuer une recherche dans Google, Yelp ou Wikipedia via les liens intégrés de CoPilot. Toutefois, ces trois solutions ne fonctionnent évidemment pas si vous êtes hors ligne. C’est un système de recherche inutilement compliqué qui, malheureusement, vous ralentit beaucoup. La recherche par adresse nécessite d’abord une ville ou un code postal, puis une exploration en profondeur dans la rue, puis un numéro, encore une fois, un processus lent.

Une fois sur la route, CoPilot fonctionne bien. Le service propose désormais des cartes 2D et 3D, affiche les points d’intérêt sur votre itinéraire lorsque vous n’êtes pas en mouvement et récupère gracieusement après les détours. Voice Nav est trop bavard (et aime vous dire quand quelque chose est « juste devant ») mais ne donne malheureusement pas de noms de rues. Il existe également une option permettant de passer rapidement de CoPilot en mode marche si vous êtes à pied.

Une recherche plus complète améliorerait énormément CoPilot, mais même dans l’état actuel des choses, il s’agit tout de même d’un outil GPS intéressant.

Articles recommandés